2019

Fête de la Sainte-Geneviève : la fierté d'être gendarme !

 
 
Fête de la Sainte-Geneviève : la fierté d'être gendarme !

Le 22 novembre, le préfet du Haut-Rhin a assisté à la célébration de la Sainte-Geneviève, patronne des gendarmes, en l’église Saint Barthélémy de Sainte-Croix-en-Plaine, en présence du général Marc Clerc, commandant adjoint la région de gendarmerie du Grand Est et du Colonel Guillaume Le Blond, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Haut-Rhin.

 

C’est le 18 mai 1962 que le pape Jean XXIII a établi Sainte-Geneviève comme patronne « des gendarmes français, gardiens de l’ordre public ». En cette période de trouble, Sainte-Geneviève qui a consacré sa vie à la paix, à la justice et au don de soi, reste une référence et un exemple pour les gendarmes. Célébrée par l’Abbé Joao Barros, la messe a rendu hommage aux militaires et à leurs familles. Ce moment de recueillement a été rehaussé par la juste interprétation du « Choeur Bleu » accompagné musicalement à la guitare, à la flûte et à l’accordéon.

74424280_1242026249313837_7688672663127982080_n

Le gendarme en quatre mots clés :

Le préfet a résumé l’engagement des gendarmes en quatre mots clés :

- la fierté : celle d’être gendarme et de croire aux valeurs fondamentales de la République résumées dans sa devise « Liberté, Égalité, Fraternité »,

- le service : celui rendu en permanence aux institutions et à la population avec une grande loyauté,

- le rayonnement : celui du gendarme satisfait du devoir accompli, le rayonnement de tous ceux qui s’engagent malgré les contraintes qui pèsent sur le métier, malgré les concessions acceptées par les familles et les proches,

- le partenariat : le gendarme est un des piliers d’un collectif, de tous ceux qui œuvrent pour garantir la sécurité et la tranquillité publique, le respect des lois. Le gendarme a le devoir d’agir ensemble, de soutenir les partenariats existants.

Le préfet a ensuite remis la médaille d’argent de la sécurité intérieure, au maréchal des logis chef Maxime Apperce, pour le féliciter pour son engagement décisif lors d’un blocage par des manifestants d’un site à Pfastatt fin 2018.

71801928_1498049890342248_3573282807381753856_n

Engagés corps et âme…..

Pour le Général Marc Clerc, les gendarmes s’engagent corps et âme dans les missions qui leur sont confiées. Rattachée à la communauté militaire, héritière des troupes à cheval avec Saint George comme saint patron, les vertus de la gendarmerie sont restées identiques même si elle se transforme grâce à de nouveaux outils, de nouveaux modes d’actions et des ouvertures vers d’autres partenaires. Plus que jamais le contact avec la population est une priorité, comme le prouve la mise en œuvre de la police de sécurité du quotidien (PSQ).

77017762_767189447127793_5117909774674952192_n

Pour pacifier et maintenir la tranquillité publique

Le Colonel Le Blond a remercié les 875 gendarmes du groupement pour leur investissement quotidien pour pacifier et maintenir la tranquillité publique. Il a retracé les grands événements de l’année passée : mouvement des gilets jaunes, manifestations lycéennes, débordements de la Saint-Sylvestre, étapes haut-rhinoises du Tour de France, visites ministérielles qui s’ajoutent à l’intense activité judiciaire et à la permanence de la menace terroriste.

Les représentants des « Amis de la gendarmerie », association qui compte cinq comités dans le département et qui soutient activement les militaires et leurs familles, ont remis officiellement un drone au groupement de gendarmerie du Haut-Rhin. Ce nouvel outil devrait faciliter le travail quotidien des gendarmes.

IMG_20191122_104208
72168760_444017856306937_5158698439134937088_n

 

D’autres cérémonies ont été organisées dans le département, à Soultz et à Rixheim. Mme Emmanuelle Guenot, sous-préfète d’Altkirch a assisté à la cérémonie de la Saint-Geneviève à Spechbach le 6 décembre dernier.

20191206_095919