2019

Assemblée générale de la fédération départementale des chasseurs du Haut-Rhin

 
 
Assemblée générale de la fédération départementale des chasseurs du Haut-Rhin

Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin, s’est exprimé devant l’assemblée générale de la fédération des chasseurs du Haut-Rhin, samedi 27 avril 2019.

Cette intervention prenait place tandis que le nouveau schéma départemental de gestion cynégétique, en cours d'évaluation par l'Autorité environnementale, devrait être signé cette année.

Une prolifération préoccupante des populations d’ongulés et de sangliers

Lors de son intervention, le préfet a détaillé les conséquences de la surpopulation du gibier et les mesures à mettre en œuvre pour préserver les massifs forestiers et l’agriculture de montagne.

Quelques chiffres permettent de mesurer l’ampleur des dégâts du gibier :

  • pour toute la campagne 2017, 520 ha de prairies affectés pour 389 000 euros d’indemnisation sur un total de 1 371 ha et 1,476 million d’euros d’indemnisations.
  • pour toute la campagne 2018, 1 014 ha de prairies affectés pour 510 000 euros d’indemnisation sur un total 1 582 ha de dégâts et 1,361 million d’euros d’indemnisations ;
  • au 16 avril 2019 sur les seules prairies : 960 ha affectés pour 861 000 euros d’indemnisations.

En trois mois et demi, ont ainsi déjà été atteints les niveaux constatés pour la totalité de chacune des années précédentes.

La mobilisation de l'ensemble des acteurs

Dans ces circonstances, le préfet a une nouvelle fois demandé, comme lors de la dernière commission départementale de la chasse et de la faune sauvage, la mobilisation générale de l’ensemble des acteurs de la chasse. Il a rappelé que de nombreux outils réglementaires ont d’ores et déjà été mis à disposition des chasseurs, comme l’autorisation du tir de nuit à la lampe ou de la possibilité de destruction hors période de chasse. Un arrêté de mise en demeure a par ailleurs été signé pour augmenter le prélèvement des sangliers et un protocole d’action rapide a été défini pour juguler les premiers dégâts, en lien avec les lieutenants de louveterie.

Un nouveau schéma départemental de gestion cynégétique pour les six prochaines années

Le préfet a ensuite abordé le suivi des réalisations du plan de chasse de la saison et ses perspectives d’évolutions, avant de finir son propos en évoquant le futur schéma départemental de gestion cynégétique.

Ce document-cadre, élaboré par la fédération départementale des chasseurs et arrêté par le préfet après avis de l’autorité environnementale, fixe pour six ans les objectifs à atteindre pour une gestion durable du gibier, compatible avec le maintien de la biodiversité et des activités agricoles. Le représentant de l’Etat a notamment insisté sur la nécessité de lutter contre les dérives en matière de pratique de l’agrainage, qui fera l’objet d’une attention spécifique dans le cadre du nouveau schéma, en cours d’évaluation par l’Autorité environnementale.

> Chasse - discours péfet AG chasseurs 68 - 2019 04 27 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb