2019

Colmar : Les "Diables rouges" à l’honneur

 
 
Colmar : Les "Diables rouges" à l’honneur

Samedi 29 juin 2019, le préfet du Haut-Rhin a présidé place Rapp, la cérémonie régimentaire à l'occasion du centenaire de l'installation du 152e régiment d’infanterie à Colmar.

Le centenaire du régiment a été marqué par la rencontre des militaires avec les habitants à travers de multiples démonstrations et activités proposées au coeur même de la ville.

 

152ème RI : 100 ans de présence militaire à Colmar

Créé en 1794, le 152e régiment d’infanterie a été surnommé régiment des Diables Rouges par les Allemands en 1915, au cours des sanglants combats de l’Hartmannswillerkopf, appelée "la montagne mangeuse d'hommes".

1280px-Memorial_at_Hartmannswillerkopf-850x638
239003817_1

En 1918, il a été le premier régiment de France à recevoir la fourragère de la Légion d'honneur.

Après la Seconde Guerre Mondiale, il reprend la devise de la 1ère Armée du Général De Lattre : « ne pas subir ! »

Régiment d’infanterie blindée, appartenant à la 7e brigade blindée, le Quinze-Deux est un outil de combat performant grâce :

  • à son capital humain :
    • 1200 militaires d’active
    • et 200 réservistes
  • à la modernité de ses équipements :
    • Véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI), système de commandement numérisé,
    • "Fantassin à équipements et liaisons INtégrés" ("FELIN"), nom donnée à un système de combat individuel destiné au fantassin français du XXIe siècle
    • fusils d'assaut HK
  • ainsi qu’à l’expérience opérationnelle accumulée en étant de tous les engagements majeurs de ces dernières années :
    • Afghanistan,
    • République centrafricaine,
    • Mali,
    • territoire national,...

A l’issue de la Grande Guerre, dans l’après-midi du 2 août 1919, le 152e régiment d’infanterie a quitté Gérardmer, sa ville de garnison depuis 1905, pour s'installer aux quartiers Walter et Bruat à Colmar.

Des portes ouvertes au coeur de la ville

Pour célébrer le centenaire de son installation dans le quartier Walter à Colmar, le 152e régiment d’infanterie a innové en exportant ses "portes ouvertes", au coeur de la ville.

65313778_1336826759789409_255846009207259136_n
65318915_1336826756456076_33270667805720576_n

Dès 10h, Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin, M. Gilbert Meyer, maire de Colmar, le colonel Kossahl, chef de corps du 15-2, le général Barrera, major général de l’armée de terre, et deux officiers belge et italien représentants des régiments partenaires du 15-2, ont officiellement ouvert les festivités du centenaire.

IMG_9752-min
IMG_9783-min
IMG-20190629-WA0004
IMG_9763-min

Les autorités ont ensuite visité l'exposition portant sur l’armée d’hier, présentée au Koïfhus.

IMG-20190629-WA0012
IMG-20190629-WA0011

Tout au long de la journée, le public a découvert et appris à connaître la vie du régiment et ses modalités de recrutement à travers :

  • Des défilés en tenue de combat, mis en musique par le Nouba du 1er régiment de tirailleurs
  • Des démonstrations dynamiques (parcours du combattant) et des expositions de matériel, Boulevard du Champ de Mars
  • Des reconstituants en tenue de scènes de la Première guerre mondiale par l'association Alsace-Lorraine 30-40, place de l’Ancienne-Douane.

Rendre hommage à ceux qui s'engagent pour la France

A la nuit tombée, la place Rapp s'est éclairée grâce à des jeux de lumières spécialement conçus pour cette grande cérémonie du centenaire du régiment.

IMG-20190630-WA0006

L'histoire du régiment de Colmar, ses missions, son installation dans la ville, ont été retracés à travers les messages lus par des élèves de l'école Saint-Nicolas.

Les écoliers ont également rappelé l'intervention décisive des militaires colmariens lors de l'attentat de Strasbourg du 11 décembre 2018.

Quatre militaires du régiment ont été décorés pour leurs actes courageux. Ils ont été mis l'honneur par le préfet du Haut-Rhin, le maire de Colmar, le général Barrera, major général de l’armée de terre et le général Palu, chef de la 7e brigade blindée à laquelle appartient le 152e régiment d’infanterie, en présence des autorités civiles et militaires.

IMG-20190630-WA0004
IMG-20190630-WA0002

La cérémonie s’est ensuite conclue par un défilé de 500 militaires, le long de l’allée Camille-Levrel, en hommage au Lieutenant du 15-2 tué au cours d’une mission d’appui à l’armée nationale afghane, dans le sud de la Kapisa, en Afghanistan en août 2011.

Parmi les militaires, on comptait notamment la compagnie du 16e bataillon de chasseurs à pieds de Bitche.

Crédits photos : La cellule communication du 152 RI

e-monumen.net

La préfecture du Haut-Rhin - BPCI


Voir aussi :

- le site du mémorial du Hartmannswillerkopf

- l'engagement dans l'armée de terre

- le recrutement au Ministère des armées