2019

Concours national de la résistance et de la déportation : les lauréats accueillis et récompensés en préfecture

 
 
Les lauréats accompagnés des acteurs du concours sur le perron de la préfecture

La cérémonie de remise des prix du concours de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) s’est tenue mercredi 22 mai 2019, à la préfecture, sous la présidence de Daniel Mérignargues, sous-préfet de Thann-Guebwiller.

 

 

Le plus grand concours de l’Éducation nationale

C’est à la préfecture du Haut-Rhin, pour la 58e édition du concours, que 87 lauréats ont été accueillis et récompensés pour leurs travaux sur le thème « Répressions et déportations en France et en Europe, 1939-1945, espaces et histoire ». Ils étaient huit collèges et six lycées à avoir participé, soit 843 élèves de la 3e à la terminale (510 collégiens et 333 lycéens). La cérémonie a débuté par un mot d’accueil de la directrice de l’ONACVG, Muriel Burger, qui a rappelé le but et l’importance de ce concours : ne pas oublier les actes tragiques et héroïques de la Seconde Guerre mondiale mais aussi lutter contre les discriminations. La directrice a aussi mis en parallèle le concours avec la salle Victor Schœlcher, où s’est déroulée la cérémonie, et sa symbolique : l’abolition définitive de l’esclavage.

Muriel Burger, directrice de l'ONACVG

Muriel Burger, directrice de l'ONACVG

L’inspectrice pédagogique régionale Catherine Lallement a, à son tour, pris la parole pour rappeler les critères du sujet qu’il fallait prendre en compte :

- les appareils répressifs mis en place par l’Allemagne nazie,

- ses politiques de maintien de l’ordre, de lutte contre les oppositions et les résistances,

- le recours à la déportation.

Le conseil départemental du Haut-Rhin était aussi impliqué dans ce concours, comme l’a rappelé sa présidente, Brigitte Klinkert, puisqu’il est de son devoir de transmettre la mémoire auprès des jeunes.

Catherine Lallement, inspectrice pédagogique régionale

Catherine Lallement, inspectrice pédagogique régionale

Brigitte Klinkert, présidente du conseil départemental du Haut-Rhin

Brigitte Klinkert, présidente du conseil départemental du Haut-Rhin

La remise des prix

Avant de récompenser les lauréats pour leurs travaux, le sous-préfet de Thann-Guebwiller Daniel Mérignargues a adressé ses félicitations aux collégiens et lycéens et a annoncé le prochain sujet du concours : « 1940, entrer en résistance : comprendre, refuser, résister ». Les lauréats ont ensuite reçu leur prix de la main de différentes personnalités civiles et militaires mais aussi d’anciens déportés. La cérémonie achevée, l’assemblée s’est ensuite retrouvée sur le perron de la préfecture pour prendre une photo de groupe avec tous les acteurs du concours national de la résistance et de la déportation.

Daniel Mérignargues, sous-préfet de Thann-Guebwiller

Daniel Mérignargues, sous-préfet de Thann-Guebwiller