2019

Coup d’envoi de la campagne de distribution de comprimés d’iode stable autour de la centrale de Fessenheim

 
 
Coup d’envoi de la campagne de distribution de comprimés d’iode stable

Décidée par le Gouvernement, l’extension de 10 à 20 km du rayon du PPIPlan particulier d'intervention autour des centrales nucléaires vise à renforcer l’organisation des pouvoirs publics (communes, préfectures,…) ainsi qu’à préparer la population à réagir en cas d’alerte nucléaire.
Dans le Haut-Rhin, l’extension du PPIPlan particulier d'intervention de la centrale de Fessenheim concerne, 39 communes, 120 283 particuliers et 1 500 ERP

Si tout est mis en œuvre pour prévenir un accident, les pouvoirs publics doivent néanmoins anticiper une l’éventualité d’un rejet d’iode radioactif dans l’environnement. Dans un tel cas de figure, La prise de comprimés d’iode stable serait un des moyens efficaces de protection de la thyroïde.

A la suite de l’extension du rayon du PPIPlan particulier d'intervention, une campagne complémentaire est lancée en 2019, à l’intention de l’ensemble des riverains et des responsables d’ERP résidant dans un rayon de 10 à 20 km autour des 19 centrales nucléaires françaises.

 

Daniel Mérignargues, sous-préfet de Thann-Guebwiller, a tenu le 18 septembre une conférence de presse relative au lancement de la campagne de distribution de comprimés d'iode stable dans le périmètre situé autour de la centrale de Fessenheim.

IMG_20190918_171213-reduit
IMG_20190918_174151_reduit

Qu’est-ce qu’une zone PPIPlan particulier d'intervention ?

Le plan particulier d’intervention (PPIPlan particulier d'intervention) est un dispositif défini par l’État pour préparer et organiser au mieux la réponse des pouvoirs publics afin de protéger les personnes, les biens et l’environnement face aux risques technologiques et industriels..
Ce plan détermine quels sont les moyens de secours mis en œuvre en cas d’accident. Le PPIPlan particulier d'intervention est élaboré par les pouvoirs publics et fait partie du dispositif d’organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC) départemental.
Dans le cas des centrales nucléaires, la zone concernée par le PPIPlan particulier d'intervention correspond à un rayon de 20 km autour de la centrale.

Pourquoi avoir décidé d’étendre les PPIPlan particulier d'intervention à 20 km ?

Cette extension résulte de la volonté du gouvernement d’élargir la zone de planification, en lien avec les recommandations des autorités européennes de sûreté nucléaire et de radioprotection et de tirer les leçons de l’accident de Fukushima.

Si la limite des 10 km offrait déjà une protection efficace, le passage à 20 km permet également de suivre les recommandations des autorités européennes de sûreté et de radioprotection, d’harmoniser les périmètres européens d’intervention

Il s’agit d’améliorer l’information et la protection des personnes (culture de radioprotection) ainsi que la réactivité des acteurs de la gestion de crise.

La préparation de l’État, des collectivités et de l’ensemble des acteurs locaux a pour but d’améliorer la « culture » de prévention des risques de la population ainsi que la réactivité des acteurs de la gestion de crise, à travers notamment le déploiement des Plans communaux de sauvegarde (PCS).

Qui organise la campagne de distribution ?

La campagne est mise en œuvre au niveau local par le préfet, avec le concours de la division régionale de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN),de la centrale EDFÉlectricité de France, des maires et de la commission locale d’information et de surveillance (CLI). Les professionnels de santé jouent également un rôle essentiel dans cette campagne avec 646 pharmaciens d’officine, chargés de la dispensation des 4 comprimés et 3 077 médecins libéraux pouvant apporter des informations et conseils à leurs patients dans les zones concernées.
Une campagne de distribution de comprimés d’iode est organisée dans les périmètres PPIPlan particulier d'intervention depuis 1997. Elle est reconduite tous les 7 ans.

Qui est concerné ?

La campagne complémentaire de distribution d’iode qui commence actuellement concerne l’ensemble des 2,2 millions de personnes et des 200 000 établissements recevant du public (ERP), tels que les écoles, les administrations, les entreprises publiques et privées (y
compris les commerces de proximité), les locaux associatifs, les installations sportives, les lieux de culte, etc. répartis sur 1 063 communes, dans un rayon de 10 à 20 km autour des centrales nucléaires.

Cette campagne vient en complément de la distribution d’iode, effectuée en janvier 2016, entre 0 et 10 km autour des centrales. 39 communes, 120 283 particuliers et 1 500 ERP sont concernés dans notre département.

En quoi consiste cette campagne ?

Chaque foyer reçoit lors de la campagne d’information et de distribution de son périmètre un courrier nominatif avec un bon de retrait. Un membre de chaque foyer se présente à la pharmacie de son choix, dans le rayon 0-10 km ou 10-20 km en fonction de son appartenance à la zone PPIPlan particulier d'intervention, et obtient gratuitement les comprimés d’iode.

Capture

Pour en savoir plus :

Dossier de presse : Campagne iode 2019

> DP - Campagne iode 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,93 Mb

Consultez aussi l'article Campagne complémentaire d'information et de distribution préventive de comprimés d'iode