2019

Des bénévoles engagés dans la lutte contre l'antisémistisme

 
 
Des bénévoles engagés dans la lutte contre l'antisémistisme

A l’occasion de la fête de Rosh Hachana, le Nouvel An Juif et l’entrée dans l’année 5780 du calendrier hébraïque, Daniel Mérignargues, sous préfet de Thann-Guebwiller, a assisté à la cérémonie qui s’est déroulée le 6 octobre 2019 au siège du consistoire israélite du Haut-Rhin (CIHR),

en présence du Président du CIHR Elie Cohen et du Grand Rabbin du Haut-Rhin Claude Fhima, de Brigitte Klinkert, présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, de plusieurs conseillers départementaux et d’élus et de représentants des cultes.

 

Ces festivités ont également été l’occasion de saluer le réseau de « veilleurs de mémoire » des cimetières israélites du Haut-Rhin, qui a été crée afin de lutter contre la profanation inquiétante des cimetières juifs en Alsace.

En lien avec les communes concernées et les consistoires israélites, ce dispositif est conçu pour favoriser l’engagement citoyen.

Dans le Haut-Rhin, il s'agit de 22 bénévoles qui assurent une surveillance particulière de ces lieux de sépultures et signalent toute particularité ou désordre constatés.

CL8A2643

Concrètement, les veilleurs signent une charte en collaboration avec le conseil départemental, dans laquelle ils s’impliquent dans cette action tout en s’engageant à ne pas intervenir directement et à respecter les droits qui relèvent des propriétaires des sépultures.

Capture
CL8A2567

Dans le Haut-Rhin, une vingtaine de cimetières juifs sont dénombrés.

Le réseau des veilleurs de mémoire haut-rhinois est pour le moment présent à Altkirch, Durmenach, Grussenheim, Jungholtz, Luemschwiller, Riedwihr, Thann et Wintzenheim