2019

Inauguration de la maison de quartier à Saint Louis

 
 
Inauguration de la maison de quartier à Saint Louis

Le 15 mars 2019, Jean-Noël Chavanne, sous-préfet de Mulhouse a participé à l'inauguration de la maison de quartier, quartier de la gare à Saint Louis,

en présence de Jean-Marie Zoelle, maire de Saint-Louis, de Jacques Rimeize, Président de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) du Haut-Rhin et de Patrick Noël,  Président du centre socioculturel de Saint Louis.

 

Le quartier de la gare de Saint-Louis est classé en quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) et bénéficie à ce titre d'un contrat de ville.


Qu'est ce que les contrats de ville ?

Les contrats de ville reposent sur 3 piliers :

Le développement de l'activité économique et de l'emploi

Les contrats de ville assurent une présence de Pôle emploi et des missions locales dans chaque territoire prioritaire, la mobilisation d'au moins 20 % des contrats aidés et des aides à l'emploi pour les jeunes des quartiers, et le développement d'un soutien actif à l'entrepreneuriat.

La cohésion sociale

Le contrat de ville prévoit les mesures de soutien aux équipements sociaux, culturels, sportifs, et aux associations assurant le lien social sur le territoire. Ils assurent un investissement supplémentaire des partenaires du contrat de ville dans les domaines de l'éducation, de la santé et de la justice.

Le cadre de vie et le renouvellement urbain

Les contrats de ville programment les créations d'équipements, la mobilité dans le parc résidentiel et l'installation de nouvelles activités dans le quartier. Ils détaillent les initiatives prises pour l'amélioration des relations entre la police et la population. Enfin, dans les territoires éligibles au nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), les contrats déterminent les objectifs opérationnels de transformation du quartier et de mixité sociale.

Les habitants sont directement associés à la démarche contractuelle

Dorénavant, tous les dispositifs (contrats de ville et projets de renouvellement urbain) sont conçus et pilotés en associant les citoyens concernés. Des conseils citoyens sont créés dans les territoires prioritaires. Ils ont pour mission d'être des lieux d'échanges entre habitants, de développer l'expertise d'usage, d'assurer la représentation des habitants dans toutes les instances du contrat de ville et de constituer un espace permettant les initiatives à partir des besoins des habitants.

L’évolution des nouveaux contrats de ville, prorogés jusqu’en 2022, se base également sur les engagements du pacte de Dijon qui réaffirme, au niveau national, le partenariat qui lie l’État et le mouvement intercommunal.

Plus d'informations sur la mobilisation du gouvernement pour les habitants des quartiers ici


Davantage de proximité pour ce nouveau lieu d'échanges

La nouvelle maison de quartier à Saint-Louis, propriété de la ville, était précédemment occupée par les services de la police aux frontières (PAFPolice aux frontières) jusqu'en 2017. Elle a fait l'objet d'importants travaux d'aménagements notamment financés par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), pour accueillir une partie des activités du centre socioculturel et de la commune.

IMG_31461

Les médiateurs sociaux du quartier de la gare (adultes relais dont les postes sont financés par l'Etat) y ont désormais leur bureau.

Située a proximité immédiate du quartier QPV de la gare, cette maison a pour vocation d'apporter aux habitants un certain nombres de services et d'activités au plus près de leur lieu d'habitation :

  • lieu d'accueil parents / enfants,
  • cours de français,
  • initiation aux outils informatiques,
  • aides aux devoirs pour les enfants,
  • divers ateliers pour toutes les générations.

Elle accueillera également les réunions du conseil citoyen du quartier.

IMG_31541
IMG_31551
IMG_31591

La création d'une maison de quartier faisait partie des engagements emblématiques du contrat de ville signé en 2015 par l'Etat et la collectivité. (cf. article Contrat de ville de Saint-Louis )