2019

PSIG de Colmar : sécurité, efficacité et légalité au quotidien

 
 
PSIG de Colmar : sécurité, efficacité et légalité au quotidien

Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin, s'est rendu vendredi 18 octobre groupement de gendarmerie départementale du Haut-Rhin à la rencontre des gendarmes du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Colmar.
 

Des militaires entraînés à des missions spécifiques

Les pelotons de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie sont des unités spécialisées, dont la vocation prioritaire est la lutte contre la délinquance de voie publique.

PSIG

En complément de l'action des unités territoriales, leurs missions consistent à :

  • prolonger et renforcer, prioritairement la nuit, dans un but à la fois préventif et dissuasif, la surveillance des zones sensibles ;
  • intervenir en soutien d'unités confrontées à une situation qui nécessite l'engagement de moyens plus substantiels (trouble à l'ordre public, rixe, opération de protection et de secours, etc.) ;
  • s'impliquer dans l'exécution de la mission de police judiciaire ;
  • participer à la mission de renseignement, en s'appuyant sur la capacité à couvrir le terrain et en se constituant un réseau de correspondants territoriaux, notamment parmi les professionnels de la nuit.
IMG_3043-min

Le peloton de surveillance et d'intervention de la compagnie de gendarmerie de Colmar compte 21 gendarmes :

- 10 sous-officiers

- 11 gendarmes adjoints

Ces militaires possèdent des aptitudes particulières adaptées à leurs missions et aux cycles spécifiques qui caractérisent leur activité. Ils reçoivent en outre une formation adaptée et suivent un entraînement régulier (sport, menottage, maniement de l'arme, contrôles des personnes et des véhicules,...)

IMG_3065_V2-min

Leur devise : "Sécurité - Efficacité - Légalité"

Sécurité des citoyens et des personnels

Efficacité pour faire cesser l'infraction avec une technique d'interpellation adaptée et efficace.

Légalité car toute intervention et tout usage des armes doit être effectué dans un cadre légal défini

(articles 122-5 et 122-7 du code pénal et nouvelles dispositions de l'article 435-1 du code de sécurité intérieure)

IMG_2930_V2-min

Des entraînements réguliers pour garantir une action contrôlée

Invité par le colonel Guillaume Le Blond, commandant le groupement de gendarmerie départementale, le préfet du Haut-Rhin a participé à une séance de présentation des missions qui incombent au gendarme en situation d'intervention, du cadre légal qui entoure le port et l'utilisation des armes et à la présentation dynamique d'une interpellation.
Les gendarmes ont également présenté la diversité des équipements dont ils bénéficient en patrouille et lors d'une intervention : armes, bouclier balistique, visière pare-balles,...

IMG_3085-min
IMG_3094-min2

Le préfet a ensuite échangé avec les hommes qui constituent le PSIG de Colmar et notamment avec les deux récentes recrues venues renforcer cette unité.
Il a profité de cette occasion pour remercier, à travers eux, l'ensemble des gendarmes qui assurent, par leur engagement, la sécurité de leurs concitoyens au quotidien.

IMG_3075_V2-min