2019

Une journée "trois en un" pour le centre de secours renforcé de Cernay-Wittelsheim

 
 

Le nouveau centre de secours de Cernay-Wittelsheim, né de la fusion des casernes respectives des deux villes, a été inauguré par Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin et Brigitte Klinkert, présidente du conseil départemental, samedi 15 juin 2019, à l’occasion de la Journée nationale des sapeurs-pompiers.

Cérémonie, passation de commandement et inauguration

Cette Journée nationale des sapeurs-pompiers au de centre de secours renforcé de Cernay-Wittelsheim s'est déroulée en trois temps :

  • Journée nationale : la cérémonie a été l'occasion pour le préfet de saluer les troupes et de rendre hommage aux soldats du feu qui veillent au quotidien à la sécurité des habitants et qui n'hésitent pas à mettre leur propre vie en péril pour remplir leur mission. Pour rendre hommage à ces femmes et à ces hommes courageux, des gerbes ont été déposées par le préfet, la présidente du Conseil départemental et le Colonel Cellier, directeur du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 68).
  • La passation de commandement : c'est le capitaine Julien Gsell qui a pris officiellement le commandement du centre de secours, succédant au commandant Gilles Trasléglise. Il est ainsi à la tête d'une caserne comptant 7 pompiers professionnels, en plus des 100 sapeurs-pompiers volontaires.
  • L’inauguration du centre : la coupure officielle du ruban tricolore par Laurent Touvet, Brigitte Klinkert, Michel Sordi et Yves Goepfert, respectivement maire de Cernay et maire de Wittelsheim a clos cette journée riche en émotion.
Salut aux sapeur-pompiers
Salut aux sapeur-pompiers
Gerbe déposée par le préfet
Inauguration de la caserne

 

Un centre de secours renforcé, quatrième centre le plus important du département

Fusion des deux casernes de Cernay et de Wittelsheim, ce nouveau centre de secours est un atout majeur pour le département.

En effet, sa situation géographique permet aux pompiers d’intervenir rapidement en renfort des communes alentours, entre Mulhouse et les vallées.

Il devient ainsi un centre de secours renforcé et se hisse à la quatrième place en terme d'importance dans le département, après Mulhouse, Colmar et Saint-Louis.
Implanté sur un terrain de 3 hectares au bord de la Thur, le centre a mis 10 ans à voir le jour, pour un coût total des travaux estimé à 5,5 millions d’euros.

Grâce à son architecture et à sa localisation, il facilite au quotidien le travail des sapeurs-pompiers.
Le centre a notamment été agencé pour former un circuit permettant aux sapeurs pompiers de se préparer à partir en intervention très rapidement.

Les pompiers sont en capacité d’intervenir dans 7 communes alentours et ainsi de porter secours à 33 200 personnes.

Depuis le début de l’année, 807 interventions ont déjà été comptabilisées. 

Centre de secours renforcé