2020

2 février 1945 : il y a 75 ans.....la libération de Colmar

 
 
2 février 1945 : il y a 75 ans.....la libération de Colmar

Le 3 février, le préfet Laurent Touvet a participé à la cérémonie, place Rapp, célébrant le 75e anniversaire de la libération de Colmar.
 

Une délivrance tant attendue

Après plus de quatre années sous l'occupation nazie, Colmar attend sa Libération. Strasbourg et Mulhouse ayant acclamé l’arrivée des troupes alliées à la fin du mois de novembre 1944, l’événement devait être imminent.

Cependant, les colmariens devront encore patienter plusieurs semaines. Rigueurs de l’hiver à supporter, forêts et rivières à franchir, les terribles combats dits de la « Poche de Colmar » se succèdent et voient parfois la destruction de villages entiers.

Enfin, à l’aube du 2 février 1945, les Alliés entrent dans la cité de Bartholdi.

Un devoir de mémoire pour les nouvelles générations

Afin que plusieurs établissements scolaires puissent y participer, la cérémonie s'est tenue lundi 3 février dans l'après-midi.

En plus du travail scolaire réalisé dans leurs classes, des élèves de l'école élémentaire Saint-Nicolas et du collège Victor Hugo ont été associés aux dépôts de gerbes des autorités civiles et militaires.

20200203_75e Anniversaire libération Colmar (5)-min

Les discours prononcés étaient directement adressés aux jeunes, voués à entretenir le souvenir.

Gilbert Meyer, maire de Colmar : "La disparition des derniers témoins de la Seconde Guerre mondiale nous oblige à reprendre le flambeau de la mémoire"

Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin : "Ensemble, souvenons-nous de ceux qui ont enduré les pires souffrances. Souvenons-nous de ceux qui ont versé leur sang sur cette terre alsacienne que beaucoup n’avaient encore jamais foulée. La République leur porte une reconnaissance infinie.

[...]

Cette période de l’histoire que nous commémorons aujourd’hui s’éloigne inéluctablement. Nous avons parfois du mal à la comprendre. Pourtant son récit mérite d’être transmis de génération en génération. Il ne s’agit pas seulement d’invoquer le passé pour repousser les assauts de l’oubli. Il s’agit de saisir la portée des événements historiques pour en tirer des leçons pour l’avenir.

[...]

Tel est le sens profond de l’acte de commémoration.
C’est aux jeunes générations,
c’est à vous, les jeunes !
de vous mobiliser pour continuer à faire vivre au quotidien ce message d’humanité, de paix et d’espoir."

Le colonel Kossahl, chef de corps du 152e régiment d'infanterie de Colmar, a également rappelé le rôle de l'armée auprès des jeunes recrues.

Promouvoir la solidarité et la fraternité dans notre société

Le préfet a également souhaité rappeler dans son allocution les relations privilégiées entretenues aujourd'hui avec nos voisins outre-Rhin.

"Commémorer, c’est aussi porter un message de confiance dans la réconciliation et la cohésion entre les peuples. Les luttes fratricides d’hier entre la France et l’Allemagne ont laissé place aujourd’hui à une amitié devenue une évidence indéfectible.

[...]

La France et l’Allemagne ont réussi à mettre fin définitivement à leurs divisions après de si durs combats qui ont endeuillé plusieurs générations. C’est pourquoi la France et l’Allemagne ont un rôle particulier dans le monde : promouvoir la beauté de la réconciliation, la valeur de l’unité et l’exigence de solidarité entre les peuples, en particulier face aux nationalismes et aux désordres internationaux."

La cérémonie s'est ensuite poursuivie au Koïfhus à Colmar avec la projection d'un film et le témoignage d'élèves dans le cadre du devoir de mémoire. L'exposition de l'association des officiers de réserve de la région de Colmar (AORRC) sur le 75e anniversaire de la Libération de la ville a été inaugurée.

L'exposition est visible salle Roesselmann du Koïfhus à Colmar, du 1er au 14 février 2020.

> Discours Préfet - 75e anniversaire libération de COLMAR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,36 Mb