2020

Accompagner la réouverture des commerces artisanaux

 
 
Accompagner la réouverture des commerces artisanaux

Mercredi 6 mai 2020, Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin, a visité la boulangerie-pâtisserie Kempf, située sur l’avenue du Général de Gaulle, et le fleuriste « A la pivoine », dans la rue de Turenne, artisans de proximité à Colmar.
 

L’État a ainsi manifesté son soutien au secteur de l’artisanat qui a été durement affecté par la crise sanitaire.

IMG_1221-min
IMG_1274-min

Contrairement à la boutique de fleurs qui n'a repris son activité que le 12 mai, la boulangerie-pâtisserie Kempf a maintenu son activité pendant le confinement. L’entreprise de M. Raphaël Kempf, également vice-président de la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA), compte 32 salariés et 6 apprentis. Le fleuriste « A la pivoine », dirigé par Mme Magali Halay, membre de la fédération des fleuristes, emploie 2 salariés et forme aussi des apprentis.

Ces deux entreprises ont bénéficié de l’activité partielle. Réservé aux sociétés jusqu’à 10 salariés, un accompagnement financier supplémentaire a été apporté au magasin de fleurs grâce au fonds de solidarité mis en place pour aider les entreprises fortement touchées par les conséquences de la crise sanitaire.

Cette visite, organisée dans le cadre du déconfinement a permis au préfet du Haut-Rhin d'exprimer le soutien de L’État aux artisans-commerçants et de constater que l'ensemble des mesures barrières préconisées avaient bien été mises en place dans l'établissement pour assurer l'accueil des clients dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire.

Les deux entrevues du préfet du Haut-Rhin avec M. Raphaël Kempf, dirigeant de la boulangerie-pâtisserie, et Mme Magali Halay, gérante du magasin de fleurs, ont également été l’occasion de présenter l’affiche indiquant le nombre maximal de clients autorisés à être présents dans le magasin.

Pour retrouver l'ensemble des mesures de soutien économique, lire l'article Accompagnement des entreprises touchées par la crise