2020

Action de sécurité routière : crash test pédagogique à Mulhouse

 
 
Dans le cadre des rencontres de la sécurité 2020, une action de prévention routière a été organisée le 6 octobre 2020 sur l’autodrome de la cité de l’automobile de Mulhouse, pour favoriser la prise de conscience des collégiens et lycéens, nouveaux ou futurs conducteurs, de leur vulnérabilité sur la route.
 

Au 1er octobre 2020, 18 personnes ont perdu la vie sur les routes haut-rhinoises depuis le 1er janvier 2020, dont 3 jeunes âgés de 14 à 24 ans.

En 2019, sur les 25 personnes décédées dans un accident de circulation dans le département du Haut-Rhin, 3 personnes étaient des jeunes âgés de 14 à 24 ans (2 sur 40 en 2018). Les accidents impliquant un usager de 14 à 24 ans représentent, en 2019, 35 % du total des accidents corporels et mortels de l’année (45 % en 2018).

Dans le cadre du plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR), les services de l’État et les partenaires locaux de la sécurité routière se mobilisent fortement pour favoriser la prise de conscience des collégiens et lycéens, nouveaux ou futurs conducteurs, de leur vulnérabilité sur la route. Dans ce but, des actions sont menées dans le département tout au long de l’année scolaire, portées ou soutenues par les équipes éducatives des collèges et lycées.

En partenariat avec Mulhouse Alsace Agglomération, un journée de crash-test pédagogique a été organisée le 6 octobre 2020 à Mulhouse, associant plusieurs établissements pour atteindre le plus grand nombre et sensibiliser de manière homogène tous les jeunes lycéens du département.

Présentation de l'action

1) l’influence de la vitesse sur la distance d’arrêt

Quelques élèves ont été appelés à estimer à l’aide d’un cône la distance d’arrêt du véhicule à 30 km/h puis à 50 km/h.

2) la vulnérabilité du deux roues motorisés (2RM)

Les élèves ont pu assister à la percussion entre une voiture et un scooter mal équipé. Dans ce scénario, l’usager d'une moto décède dans l’accident, via la reproduction à l'identique par un mannequin « biofidèle » de l’impact de l’accident sur le corps humain.

L'objectif de cette démonstration était de mettre l’accent sur la nature des blessures induites par l’accident, la nécessité de porter les équipements de sécurité, le danger des oreillettes et du téléphone en situation de conduite.

3) le port de la ceinture de sécurité

Un accident entre 2 véhicules est alors simulé. L'un des passagers (mannequin) ne portant pas alors sa ceinture de sécurité est projeté contre le pare-brise durant le choc.

4) les missions des services de secours

La police municipale de Mulhouse et le service départemental d'incendie et de secours ont simulé, devant les collégiens et lycéens présents, un secours sur le mannequin « biofidèle » (usager d'une moto), la constatation du décès et la mise en housse mortuaire.

L’intervention était commentée sous l’angle technique mais l’influence psychologique de l’intervention sur les personnels de secours a également été évoquée.

Les prestations ont été réalisées par Monsieur Pascal Dragotto (pilote professionnel du risque routier) et sa famille.

Deux sessions ont eu lieu durant cette journée.

La première à 10h a rassemblé 500 lycéens des lycées Lavoisier, Lambert et Stossel de Mulhouse.

Monsieur Fabien Sésé, directeur de cabinet a assisté aux démonstrations de l'après-midi qui a accueilli 435 collégiens de 10 collèges du périmètre M2A : collège Villon (Mulhouse), collège Kennedy (Mulhouse), collège Bourtzwiller (Mulhouse), collège Jean Macé (Mulhouse), collège Saint Exupery (Mulhouse), du collège Gambetta (Riedisheim), collège Nonenbruch (Lutterbach), collège Joliot Curie (Wittenheim), collège Anne Frank (Illzach) et des élèves de l’atelier relais Illzach.

Cette opération a été soutenue financièrement par L’État dans le cadre du PDASR pour un montant de 6 080 euros.


Retrouvez le programme complet des Rencontres de la sécurité 2020 dans le Haut-Rhin ici