2020

Cérémonies de commémoration de la victoire de 1945.

 
 
Cérémonies de commémoration de la victoire de 1945.

La situation sanitaire et les mesures de confinement liées à l’épidémie de COVID-19 n'ont pas permis de tenir les cérémonies du 8 mai dans le format habituel.
 

Étant donné le caractère fédérateur de la commémoration et la nécessité de maintenir les restrictions de déplacement pour ralentir la propagation du virus, le Gouvernement a décidé de tenir des cérémonies en format restreint pour l’anniversaire de la victoire de 1945.

Une cérémonie départementale présidée par le préfet du Haut-Rhin a été organisée à Colmar.

Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin, accompagné des autorités civiles et militaires, a lu le message du Président de la République.

"Aujourd'hui, nous ne pouvons pas nous rassembler en nombre devant les monuments de nos villes et villages pour nous souvenir ensemble de notre histoire. Malgré tout, la Nation se retrouve par la pensée et les mille liens que notre mémoire commune tisse entre chacun de nous"

> Message PR - 8 mai - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb

Le préfet a ensuite déposé une gerbe devant le mémorial de la 1ère armée française.

Le mémorial de-Lattre-de-Tassigny

En hommage aux combattants de la 1ère Armée française et à son chef Jean de Lattre de Tassigny, le mémorial de Lattre de Tassigny occupe une partie du square Szendeffy à Colmar.

Le monument est composé au centre d'un bassin et de trois blocs en grès ornés de hauts reliefs en bronze: le Maréchal à cheval et les soldats de la Première Armée française.

Le long des allées entourant le bassin, douze stèles ont été érigées évoquant les grandes dates de l'épopée de la Première Armée française.

Composé principalement de grès jaune de la région de Rouffach, le monument a été inauguré le 2 juin 1973 par Mme la Maréchale de Lattre de Tassigny.

Les couleurs de la république aux balcons Dans le contexte particulier du confinement impliquant un nombre très restreint de participants et le respect rigoureux des règles de distanciation physique, les Haut-Rhinoises et Haut-Rhinois ont été invités, en signe de soutien, à arborer le drapeau français devant leur domicile.

À Altkirch

La sous-préfète d'Altkirch a également participé aux cérémonies en délégation restreinte.