2020

Une campagne nationale de prévention « Pour que la montagne reste un plaisir »

 
 
Alors qu’une nouvelle saison de sports d’hiver se prépare, le ministère des Sports renouvelle sa campagne de prévention « Pour que la montagne reste un plaisir ». La France reste une destination phare des sports d’hiver. Chaque année, près de 10 millions de personnes fréquentent les stations françaises dont plus de la moitié s’adonne, en famille ou entre amis, à des activités physiques en montagne.

Qu’elles soient dites de glisse (ski alpin ou freestyle, snowboard, patinage…) ou nordique (ski de fond, raquette à neige,marche…), ces différentes pratiques peuvent aussi parfois être source d’accidents : malgré l’amélioration constante de la sécurité sur le domaine skiable français, les services de secours ont ainsi dû intervenir plus de 45 000 fois la saison dernière sur l’ensemble des massifs. Un grand nombre de ces accidents pourraient être évités.

Le ministère des Sports se mobilise donc une nouvelle fois aux côtés de ses partenaires pour communiquer sur les bons réflexes à adopter en montagne afin de profiter au mieux de ces activités hivernales. L’enjeu de cette campagne : transmettre les bons réflexes à adopter pour glisser en sécurité.

La montagne, c’est du sport !

Parce que les sports d’hiver restent avant tout des activités physiques intenses, il convient donc de préparer son corps en amont de son séjour : sans préparation physique, la blessure n’est jamais loin. Pour se prévenir de ces désagréments, quelques réflexes simples sont à adopter :

  • Je signale à mon médecin tout symptôme anormal lors de l’effort : douleur dans la poitrine, essoufflement, palpitation cardiaque, malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort ;
  • Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 min lors de mes activités sportives ;
  • Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 min d’exercice à l’entraînement comme en compétition ;
  • J’évite les activités intenses par des températures extérieures en-dessous de –5°C ou au-dessus de 30°C et lors des pics de pollution ;
  • Je ne fume pas dans les 2 heures qui précèdent et suivent mon activité sportive ;
  • Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général ;
  • Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal ;
  • Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes.

Quand plaisir rime avec sécurité : des règles simples à respecter pour le confort de tous

  • Je m'assure que mon matériel est en ordre : mon casque et mes fixations sont bien réglés et vitrifiés par un professionnel ;
  • Je connais la météo, l’enneigement du jour et le risque d’avalanche ;
  • Je m’échauffe avant d’entamer ma première descente, je m’hydrate et m’alimente régulièrement ;
  • J’adapte mes choix de piste et ma vitesse à mes compétences et à ma forme physique ;
  • Je respecte la signalisation des pistes et des remontées mécaniques ;
  • Je suis attentif aux autres skieurs : je ne coupe pas leur trajectoire et je respecte la priorité (les skieurs situés en dessous sont toujours prioritaires). Je ne dois pas les gêner ;
  • Je ne m’arrête pas au milieu d’une piste, dans un passage étroit ou sans visibilité ;
  • J’appelle les secours et je porte assistance si je suis témoin d’un accident.

Pour en savoir plus :

Site internet de prévention hiver : https://bit.ly/2UN4OwD

Mémento prévention : https://bit.ly/38pQGxl