2020

Visite officielle à Mulhouse : le sport au service de l'insertion

 
 
Visite officielle à Mulhouse : le sport au service de l'insertion

Roxana Maracineanu et Brigitte Klinkert, ministres déléguées, étaient le 20 juillet à Mulhouse afin de valoriser les actions menées sur le terrain pour l’inclusion des jeunes à travers le sport et l’emploi.
 

Opération Equipe de France Espoir, le retour gagnant" : l'insertion par le sport

C'est au gymnase Erbland de Mulhouse que les deux ministres ont lancé la quatième étape de la grande tournée nationale de l’opération « L’Equipe de France Espoir : le retour gagnant ». Organisée par l’agence pour l’éducation par le sport (APELS), en partenariat avec l’association des maires de France (AMF) et les ministères du travail, de la cohésion sociale et des sports, l'opération a pour but de favoriser l’inclusion des jeunes, notamment peu diplômés, dans la vie de leur territoire et dans l’emploi.

La grande tournée nationale de mobilisation avec pas moins de 40 dates en France a débuté le 9 juillet.

Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des sports, et Brigitte Klinkert, ministre déléguée chargée de l’insertion ont pris le temps d'échanger avec les jeunes, les éducateurs sportifs, les bénévoles et les partenaires de l’opération, notamment autour des stands mis en place.

Jean-Philippe Acensi, président et fondateur de l’ Agence pour l’éducation par le sport (Apels) a présenté, aux cotés des acteurs locaux, les objectifs de ce dispositif.

Une soixantaine de jeunes mulhousiens repérés par le tissu associatif et institutionnel se sont essayés à des pratiques sportives et à des ateliers (capoeira, parkour, foot, basket), l'occasion de partager leurs expériences et de rencontrer les entreprises et les acteurs de l’emploi et de la formation.


EPICES : une école de cuisine pour se réinserer

Brigitte Klinkert s'est ensuite rendue à l’association EPICES, qui accompagne des jeunes dans leur orientation professionnelle en facilitant leur passage vers le milieu professionnel notamment par la cuisine.

Créée en septembre 2013, l’Association EPICES est une école de cuisine multi-sites qui, sous la direction de sa présidente, Isabelle Haeberlin, mène des actions en direction des personnes éloignées de l’emploi, pour leur permettre de reprendre confiance pour réintégrer un projet.

Les actions s’articulent autour de la parentalité, de l’éducation au goût, de la santé, de la formation.

Un partenariat avec les employeurs et notamment les restaurateurs locaux est mis en place et l'école de cuisine est un espace qui facilite la rencontre des stagiaires en recherche d’une entreprise d’accueil pour une période de formation en milieu professionnel et qui favorise les rencontres intergénérationnelles et interculturelles et le mieux vivre ensemble.

Dans ce lieu, les demandeurs d’emploi, en lien étroit avec les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, peuvent évoluer pour valider des compétences et accéder à une formation qualifiante, selon les aptitudes et capacités de chacun.

L’association EPICES ouvre les portes de son école de cuisine et propose régulièrement au public d'y déjeuner, sous réserve de réservation préalable.

Toutes les informations sur l'association sur leur site internet : https://www.epices.asso.fr/ ou sur facebook https://www.facebook.com/epices.asso/


CREPI : une association qui parraine les personnes à la recherche d'un emploi

La ministre déléguée chargée de l'insertion a également rencontré à la sous-préfecture de Mulhouse, le club régional des entreprises pour l’insertion (CREPI), une association qui a présenté son dispositif de parrainage.

Le dispositif de parrainage permet une mise en relation directe entre les personnes à la recherche d’un emploi et les entreprises et offre au filleul la possibilité de « renouer » avec le monde économique, et d'acquérir de nouveaux repères grâce au soutien d'un parrain ou d'une marraine en activité.

Depuis sa création début 2016, le CREPI Alsace réunit des entreprises représentatives de divers secteurs économiques du bassin d’emploi et de tous secteurs d’activités qui s’engagent pour permettre le retour à l’emploi de personnes qui en sont éloignées.

En collaboration étroite avec les institutionnels locaux (départements, communes, préfectures, État, etc.), les acteurs de l’insertion et son réseau d’entreprises, le réseau CREPI Alsace est constitué de 151 entreprises et de 109 partenaires sociaux.

En 2019, le CREPI Alsace a accueilli 512 demandeurs d'emploi et 336 solutions d’emploi ont été trouvées dont 72% en emploi durable.

Retrouvez toutes les informations sur le CREPI Alsace sur leur site internet : https://www.crepi.org/le-reseau-crepi/detail/crepi-alsace.html


L'insertion par l'activité économique (IAE) est un secteur soutenu financièrement par L’État par l’attribution d’aides aux postes destinées à financer l’accompagnement et la moindre productivité des salariés en insertion.

L’État mobilise également des subventions dans le cadre du fonds départemental d’insertion destiné à financer des investissements de productivité ou aider des structures en difficulté.

Dans le département, l’enveloppe disponible pour 2020 s’élève ainsi à 14 700 339 €.
On compte 52 structures déjà créées. 3 ouvriront d’ici la fin de l’année.