Consultation du public

Activation du Niveau 3 "Alerte Canicule" dans le Haut-Rhin

Météo-France a placé le département du Haut-Rhin en vigilance orange - canicule à compter de ce jour, mardi 23 juillet, 16h00.

 Par conséquent, le préfet du Haut-Rhin a pris la décision d’activer une nouvelle fois, le niveau 3 « alerte canicule » du plan départemental de gestion d’une canicule.

> Voir l'article

Consultation publique nationale

 
 
Consultation publique nationale

Projet d’arrêté relatif à la mise en œuvre d’une expérimentation de l’utilisation d’aéronefs télépilotés pour la pulvérisation de produits phytopharmaceutiques.

 

Toutes les informations :

https://agriculture.gouv.fr/consultation-publique-projet-darrete-relatif-la-mise-en-oeuvre-dune-experimentation-de-lutilisation


Dates et lieu de la consultation :

La période de consultation est ouverte du mercredi 26 juin au mardi 17 juillet 2019 inclus.

Les observations peuvent être déposées à cette adresse : consultation-public.drones@agriculture.gouv.fr

Capture_agri2

Contexte de l'arrêté :

L’article 82 de la loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous (EGAlim) prévoit qu'une expérimentation soit menée afin de déterminer les bénéfices liés à l’utilisation d'aéronefs télépilotés pour limiter les risques d’accidents du travail et pour l’application de produits phytopharmaceutiques.
La loi encadre strictement cette expérimentation qui doit :

  • Être conduite uniquement avec des produits autorisés en agriculture biologique ou dans des exploitations faisant l’objet d’une certification du plus haut niveau d’exigence environnementale (HVE) ;
  • Être limitée aux surfaces agricoles présentant une pente supérieure ou égale à 30% ;
  • S'achever avant fin octobre 2021.

De plus, l’expérimentation devra être conduite conformément à la réglementation applicable aux aéronefs télépilotés.

La loi EGAlim précise que l'expérimentation doit faire l’objet d’une évaluation par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Elle prévoit également que les conditions et modalités de cette expérimentation soient définies par arrêté conjoint des ministres chargés de l'environnement, de l'agriculture et de la santé, de manière à garantir l'absence de risque inacceptable pour la santé et l'environnement, dont un projet est ici proposé à la consultation du public.

Objectifs de l'arrêté :

Le projet d’arrêté définit les objectifs et les conditions de réalisation de l’expérimentation, qui résulte de la synthèse d’essais autorisés individuellement par les ministères chargés de l’agriculture, de la santé et de l’environnement, qui doivent s’inscrire dans un plan expérimental global.

Le projet d’arrêté précise les conditions d'autorisation, de réalisation et de contrôle des essais. Il établit la procédure applicable pour le dépôt des demandes de réalisation d’essais, ainsi que pour leur évaluation en vue de leur autorisation. Ainsi, tout opérateur souhaitant conduire un essai devra en faire la demande au ministère chargé de l’agriculture. Cette demande devra être accompagnée d’un dossier dont la composition est précisée à l’article 3 du projet d’arrêté. Les ministres chargés de l’agriculture, de la santé et de l’environnement sont chargés de l’instruction des dossiers complets. À cet effet, ils pourront solliciter l’expertise de l’Anses ou de l’institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea). Les décisions d’autorisation seront publiées au BO AGRI.

Le projet d’arrêté définit les conditions de sécurité pour les personnes et pour l’environnement à respecter pour la réalisation des essais, notamment le balisage de la zone traitée et le respect de distances de sécurité. Il prévoit également une information obligatoire du préfet, qui peut s’opposer à la réalisation d’un essai ou diligenter un contrôle, ainsi que des maires concernés.

Enfin, le projet d’arrêté fixe un calendrier de transmission des résultats des essais aux ministères chargés de l’agriculture, de la santé et de l’environnement, en vue de l’évaluation de l’expérimentation par l’Anses.


Toutes les informations :

https://agriculture.gouv.fr/consultation-publique-projet-darrete-relatif-la-mise-en-oeuvre-dune-experimentation-de-lutilisation