Communiqués 2016

Gare à la rage

 
 
Gare à la rage

Gare à la rage

La rage tue encore une personne toutes les dix minutes dans le monde.

Depuis 2001, 11 cas de rage, liés à des animaux contaminés à l’étranger, ont été importés en France, alors que la maladie est absente du territoire national.

Lors d’un séjour à l’étranger, il est fortement recommandé de ne pas toucher d’animal errant et de ne pas ramener d’animal d’un pays à risque. Un animal ramené illégalement peut être infecté et peut contaminer.

 Pour voyager avec un animal de compagnie, des démarches préalables sont nécessaires :

  • il convient de prendre contact avec le vétérinaire 4 mois avant le départ,
  • l'animal doit être identifié par puce électronique et accompagné d'un passeport,
  • l'animal doit être valablement vacciné contre la rage,
  • une prise du sang pour titrage des anticorps antirabiques est nécessaire dans certaines situations (exigence du pays de destination ou condition au retour d'un pays à risque au regard de la rage).

Au retour en France, il faut impérativement présenter son animal de compagnie aux autorités douanières. Le non-respect des obligations réglementaires est passible de sanctions pénales (article L237-3 du Code rural et de la pêche maritime).

Les vétérinaires sont en première ligne pour détecter des cas de rage et accompagner les propriétaires d’animaux en matière de prévention. Lorsque celle-ci fait défaut, les conséquences sanitaires peuvent être très graves.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Internet du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt :

http://agriculture.gouv.fr/informations-grand-public-et-voyageurs

 ou contacter la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations Service « Santé et Protection Animales et Environnement », cité administrative Bâtiment C 68026 COLMAR cedex, 

tél

03 89 24 81 76