Communiqués 2019

Fausses réquisitions adressées aux armureries

 
 
Fausses réquisitions adressées aux armureries

Depuis quelques jours, des personnes se prétendant capitaine ou lieutenant de Police nationale entrent en contact par téléphone et par mail avec des armuriers et sites de ventes d’armes en ligne.

Elles prétendent agir dans le cadre de réquisitions pour tenter d’obtenir des copies de documents officiels de vendeurs ou détenteurs d’armes à feu.

Le mode opératoire consiste à contacter par téléphone, puis par envoi d’un courriel de confirmation, les armuriers afin d’obtenir des informations relatives aux vendeurs d’armes, notamment de catégorie B.

Une "réquisition nationale" est évoquée pour obtenir frauduleusement les documents nécessaires à la détention d’armes: licence de tir, copie des deux volets de l’autorisation préfectorale, copie recto-verso de la carte nationale d’identité, justificatif de domicile.

Plusieurs éléments des mails reçus permettent de détecter la fraude :

  • Utilisation d’un nom de domaine semblant officiel
  • Utilisation de l’entête ministère de l’intérieur
  • Fautes de français
  • Référence à une unité inexistante
  • Demande sous couvert d’une « réquisition nationale » d’un « échantillonnage de documents » relatif aux détenteurs et vendeurs d’armes.

En cas de signalement, merci d'en informer le Plateau d'investigation Armes et Explosifs (Pixaf) : pixaf@gendarmerie.interieur.gouv.fr et d'informer le plaignant de ne pas supprimer le mail original suspecté de fraude.