8.5 Prévention contre certains polluants biologiques

 

LES MOISISSURES

Le terme « moisissures » fait référence aux taches apparaissant dans l’habitat (notamment sur les murs et les plafonds) correspondant à un état avancé de développement de champignons microscopiques. Des conditions favorables sont nécessaires à leur développement dans les environnements intérieurs, notamment l’humidité dans différents éléments du bâti (cloisons, matière isolante, faux plafonds, etc.).

Les causes d’humidité propices au développement des moisissures sont diverses: condensation sur toute surface froide, évacuation insuffisante de la vapeur d’eau par défaut d’aération, infiltrations et dégâts des eaux.

Les moisissures produisent des spores allergisantes, qui, une fois libérées, se retrouvent en suspension dans l’air et assurent la dispersion des moisissures. Elles sont également capables de synthétiser des substances irritantes, des composés organiques volatils microbiens (générant des odeurs) et des mycotoxines (dont certaines ont des potentialités cancérogènes) libérées dans l’air.

Le développement de moisissures dans les environnements intérieurs dépend notamment d’enjeux techniques en lien avec le bâti comme la ventilation, l’isolation et le chauffage sur lesquels il convient d’agir de façon globale. Ces enjeux sont particulièrement sensibles dans le cadre de la recherche d’une plus grande efficacité énergétique des bâtiments. Les phénomènes touchant la structure du bâti (par exemple les ponts thermiques et remontées capillaires) ou le système de ventilation ainsi que la vulnérabilité des matériaux peuvent être à l’origine de moisissures.

Effets sur la santé:

Les moisissures peuvent être à l’origine de problèmes d’irritations respiratoires et cutanées, d’allergies voire d’infections respiratoires plus ou moins graves.

LES LÉGIONELLES

Les légionelles sont des bactéries qui se développent dans des eaux dont la température est maintenue entre 25 °C et 45 °C et les milieux humides (réseaux d’eau chaude, certains systèmes de climatisation, humidificateurs, etc.), et qui peut contaminer l’homme sous certaines conditions. Elles prolifèrent donc notamment dans les réseaux d’eaux intérieurs et les installations de refroidissement.

Effets sur la santé:

Les légionelles sont responsables d’une infection pulmonaire grave appelée légionellose qui est une infection pulmonaire qui peut entraîner des séquelles et conduire au décès chez certaines personnes, notamment les plus fragiles.

L’exposition se produit par inhalation de micro-gouttelettes d’eau contaminée (par exemple durant la douche).

Les signes d’infection sont les suivants: fièvre, frissons, toux, difficultés respiratoires, douleurs musculaires, maux de tête.

Conseils:

- Il faut un bon calorifugeage des canalisations afin d’éviter les pertes thermiques et le réchauffement de l’eau froide qui pourrait favoriser la prolifération des légionelles.

- La température de l’eau chaude sanitaire doit être supérieure à:

  •  50 °C en cas de production instantanée;
  •  55°C avec une élévation quotidienne à 60°C pour une installation avec stockage.

- Ne pas modifier les réglages de température de l’installation de production d’eau chaude sanitaire.

- Faire entretenir régulièrement l’installation.

- Si l’installation comporte un ballon de stockage, il faut le purger régulièrement pour le détartrer, et le vidanger après une période d’absence prolongée (15 jours).

- Détartrer et désinfecter une à deux fois par an les mousseurs, flexibles et pommeaux de douche.

Réglementation:

  Arrêté du 30 novembre 2005 relatif aux installations fixes destinées au chauffage et à l’alimentation en eau chaude sanitaire des bâtiments d’habitation, des locaux de travail ou des locaux recevant du public.

Pour en savoir plus, consulter:

- site du ministère du logement et de l’habitat durable (MLHD) :

http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/legionelles

- site de l’institut de veille sanitaire (InVS) :

http://invs.santepubliquefrance.fr//Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-declaration-obligatoire/Legionellose

- site de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) :

https://www.anses.fr/fr/content/l%C3%A9gionelles-et-l%C3%A9gionellose