Politique de la nature et de la biodiversité

 
 

Le département du Haut-Rhin, du fait, tant de son évolution géologique que de son histoire, possède des richesses écologiques et paysagères parfois méconnues, sinon insoupçonnées: forêts rhénanes, milieux secs de la Hardt, collines calcaires, hêtraies-sapinières, chaumes sommitales, parois rocheuses, cirques glaciaires, érablaies sur éboulis, tourbières, …

Dans le respect du droit et des principes proclamés par la Charte de l'environnement adossée à la Constitution de la Vème République en 2005, ces espaces, dont la surface peut varier de quelques ares à plusieurs milliers d'hectares, justifient pleinement la mise en place de mesures visant à préserver leur intégrité au bénéfice des habitants, actuels et futurs.

Ainsi, au niveau de l'Etat, ces mesures de préservation en faveur des espèces et des milieux naturels, le plus souvent façonnés par l'homme, pour le maintien, voire la reconquête de la biodiversité des territoires haut-rhinois, se déclinent à travers différents dispositifs réglementaires, dont pour l'essentiel :

  • les réserves naturelles nationales,  
  • les biotopes protégés par arrêté préfectoral, 
  • les sites Natura 2000. 

 Ces dispositifs sont complétés par des protections à l’initiative des collectivités territoriales :

  • les réserves naturelles régionales,  
  • les espaces naturels sensibles. 
photo arbre environnement