France Relance : l’État pleinement mobilisé dans le Haut-Rhin

France Relance : l’État pleinement mobilisé dans le Haut-Rhin

 
 
France Relance : l’État pleinement mobilisé dans le Haut-Rhin

En mars 2020, au pic de la crise sanitaire, le Gouvernement a pris des mesures d'urgence pour protéger les entreprises et les salariés. Des plans de soutien spécifiques ont été initiés pour les secteurs les plus touchés par la crise, tel que le tourisme.

Dans le Haut-Rhin, en date du 8 octobre 2020 :

128 000 salariés ont bénéficié de l’activité partielle

6 200 entreprises ont obtenu un prêt garanti par l’État

51 millions ont été versés au titre du fonds de solidarité


Jeudi 3 septembre 2020, le Gouvernement a ouvert une nouvelle étape de son action en présentant un plan de relance de l’économie d'une ampleur inédite, nommé « France Relance » :

Budget : 100 milliards €

Ambition : la refondation économique, sociale et écologique du pays pour bâtir la France de 2030


Les services de l’État ont conçu une organisation partenariale et une stratégie proactive pour vous accompagner et valoriser vos projets :

→ Un objectif : mieux détecter, sélectionner et faire remonter des projets concrets et innovants, en lien avec les thématiques prioritaires et les financements prévus dans le plan de relance.

Une première réunion : mercredi 7 octobre, Louis Laugier, préfet du Haut-Rhin, a réuni les acteurs économiques et sociaux, les services de l’État et les représentants des collectivités locales, pour préciser la manière dont l’État compte agir pour décliner rapidement et localement « France Relance »

Des partenaires privilégiés : l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie et Bpifrance ont chacun présenté leurs plans d’action respectifs et leurs appels à projets dans le cadre du plan de relance.

Une « task force » départementale pour assurer le suivi de vos dossiers :

  • préfecture du Haut-Rhin
  • direction départementale des finances publiques
  • direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi
  • Banque de France
  • chambre de commerce et d’industrie
  • chambre de métiers et de l'artisanat d’Alsace
  • chambre d’agriculture
AAA
AA

Un point d’entrée unique : pref-francerelance@haut-rhin.gouv.fr


Une méthode simple pour déclarer vos projets susceptibles d’être financés par les dispositifs de « France Relance » :

  • Si vous êtes un acteur privé :

1) soit votre projet dépend des appels à projets de l’ADEME [1] :

Vous devez vous adresser directement à l’ADEME Grand Est (cliquez ICI )

2) soit votre projet dépend des dispositifs de Bpifrance [2] :

Vous devez vous adresser directement à Bpifrance (cliquez ICI )

3) soit votre projet ne dépend ni de l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie ni de Bpifrance :

Vous devez remplir la fiche de recensement ci-dessous à l’aide de son annexe, centralisée à la préfecture et qui sera transmise à la task force départementale

> Fiche de recensement des projets - format : DOC sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,33 Mb

> Annexe à la fiche de recensement des projets - format : DOC sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,43 Mb

  • Si vous êtes une collectivité :

Votre projet peut être éligible à une dotation « relance » de type « soutien à l’investissement local » (DSIL) ou « équipement des territoires ruraux » (DETR).

 Vous devez prendre contact à la préfecture avec la direction des relations avec les collectivités locales (DRCL), qui a déjà lancé un appel à projets dédié.


Retrouvez également notre article « France Relance » : 100 milliards d’euros pour relancer la France

[1] Trois appels à projets ont été publiés par l’ADEME : Efficacité énergétique des procédés et des utilités dans l’industrie (IndusEE) (1), Aide à l’investissement et au fonctionnement pour soutenir la décarbonation dans l’industrie (2), Évolution des procédés au service de la décarbonation dans l’industrie (3). Plus d’informations sur www.ademe.fr/

[2] Quatre appels à projets ont été publiés par Bpifrance : Plan de modernisation pour l’automobile (1), Plan de modernisation pour l’aéronautique (2), Soutien à l’investissement dans des secteurs stratégiques (3), Soutien à l’investissement industriel dans les territoires (4). Plus d’informations sur www.bpifrance.fr/