Lutte contre l'insécurité routière en zone de défense et de sécurité Est mai 2019

 
 
Lutte contre l'insécurité routière en zone de défense et de sécurité Est mai 2019

Dans la perspective d’une prise de conscience collective et individuelle incitant au respect de la réglementation en vigueur, une opération de contrôle de grande ampleur s'est déroulée

le mercredi 29 mai 2019 sur l’ensemble des 18 départements de la zone de défense et de sécurité Est.


Cette opération « Vitesse et Comportement 2019 » a mobilisé 1 359 militaires et fonctionnaires, en tenue ou en civil, et s’est appuyée sur d’importants moyens, avec notamment :

  • 471 véhicules et
  • 235 motos sérigraphiés et banalisés
  • mais également 1 hélicoptère.

Cette période de contrôle visait à prévenir les infractions mineures et à sanctionner les fautes de comportement graves et génératrices d’accidents, ainsi que les infractions relevant de l’équipement des engins sur l’ensemble des axes structurants et des routes départementales de la zone de défense et de sécurité Est.


En 2018, 505 personnes ont perdu la vie sur les routes de la Zone Est (régions Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté) contre 519 en 2017. La mortalité routière était donc en baisse de 2,7 % en 2018 par rapport à 2017.

Au niveau national, la baisse de la mortalité observée a été encore plus significative l’an passé ; en effet, 3259 personnes ont perdu la vie en 2018 contre 3448 en 2017, soit une baisse de 5,5 %.

Les principales causes de ces accidents sont réparties comme suit :
1. Vitesse excessive ou inadaptée : 33 % des accidents mortels hors agglomération, 18 % sur autoroute
2. Consommation d’alcool : 18 % des accidents mortels
3. Non-respect des règles de priorité : sur-représenté en agglomération, avec 1 accident mortel sur 6
4. L’inattention : présents dans tous les secteurs de circulation ; elle est notoirement responsable de 4 % des accidents mortels sur autoroute avec une circulation à contresens


Dans le Haut-Rhin

40 personnes ont trouvé la mort en 2018.

100 accidents de la route liés à la vitesse, dont 4 mortels, se sont produits en 2018 dans le Haut-Rhin, causant le décès de 4 personnes et en blessant 122 (dont 46 gravement), ce qui correspond à 20% des accidents corporels et 10% des accidents mortels survenus dans le département en 2018.

La vitesse est un des facteurs aggravants des accidents de la route.

En 2018, les accidents liés à la vitesse se sont produits principalement hors agglomération (65%), sur routes départementales (70%) ou sur voies communales (12%).

Les véhicules légers sont impliqués dans 73% des accidents liés à la vitesse et les deux-roues motorisés 21%.

49 % des accidents corporels liés à la vitesse implique au moins une personne entre 25 et 44 ans.

Il a été enregistré, en 2018, plus de 138 000 infractions de dépassements vitesses sur les radars fixes et mobiles.

1_imagelarge
2_imagelarge
3_imagelarge
4_imagelarge
5_imagelarge