dans le Haut-Rhin

HAUT-RH'INFOS - Avenir du territoire de Fessenheim

Lettre de l’État du Haut-Rhin - édition spéciale - publiée le 26 février 2019


EDITO

 
IMG_6063
 

Dans son discours du 27 novembre 2018 relatif à la transition énergétique, le Président de la République a confirmé l’arrêt définitif de la production de la centrale nucléaire de Fessenheim avant l’été 2020. 
Le 1er février 2019 a été signée la déclaration d'intention relative au projet de territoire de Fessenheim, à Volgelsheim, en présence du ministre d'Etat François de Rugy, de la secrétaire d'Etat Emmanuelle Wargon, et du ministre-conseiller de l'Ambassade d'Allemagne à Paris. Ce document formalise l'ambition des 13 signataires, collectivités et acteurs économiques français et allemands, d'une reconversion exemplaire du territoire. 
Les réflexions collectives engagées au début de l'année 2018 ont ainsi permis d’affirmer une ambition commune : devenir un territoire de référence à l’échelle européenne en matière d’économie bas-carbone, en favorisant l’innovation et le développement de filières d’excellence. Cette ambition répond à la nécessaire mutation du territoire, où le fonctionnement de la centrale a joué un rôle important pendant 40 ans.

Ce projet de territoire est mentionné comme objectif prioritaire au point 7 de la déclaration politique adoptée en marge du traité d’Aix-la-Chapelle. De même, le point 8 mentionne les liaisons ferroviaires transfrontalières, au premier rang desquelles la ligne Colmar-Fribourg.

Le 1er février ont également été signés le protocole d'intention relatif à la création d'une société d'économie-mixte franco-allemande, ainsi que le protocole d'accord relatif à la cellule d'accompagnement personnalisé des personnels sous-traitants.

Le projet de territoire signé, il sera désormais mis en oeuvre avec sérénité et efficacité, en particulier pour permettre au plus tôt l'implantation de nouvelles activités sur le territoire.

Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin

     

LE PROJET POUR L'AVENIR DU TERRITOIRE DE FESSENHEIM

 
Capture

Le territoire de Fessenheim bénéficie d’une position privilégiée, au cœur du triangle binational Colmar-Fribourg-Mulhouse. Il s’inscrit dans un département au fort dynamisme industriel. L’avenir du territoire de Fessenheim est indissociable du Rhin : voie de transport internationale, lieu de production d’énergie renouvelable, écosystème remarquable, identité des paysages du Rhin supérieur, ressource en eau, autant d’atouts naturels, de richesses exceptionnelles à valoriser tout en les ménageant.

Le fonctionnement de la centrale de Fessenheim (CNPE) depuis 40 ans a joué un rôle important dans l’économie et la vie du territoire. L’annonce de la fermeture du CNPE a conduit à une remise en question profonde du modèle économique, environnemental et social sur lequel le développement du territoire s’est appuyé ces dernières décennies. Le développement d’activités tournées vers l’industrie du futur, l’innovation, les énergies, le tourisme, la culture et l’agriculture, constitue une réelle opportunité pour le Haut-Rhin.

Les réflexions collectives ont permis d’acter une ambition commune : devenir un territoire de référence à l’échelle européenne en matière d’économie bas carbone, une économie reposant sur des filières d’excellence et d’innovation, créatrices d’emplois et de valeur ajoutée, et permettant d’assurer entre autre la réussite de la nécessaire mutation économique des communes les plus concernées par la fermeture du CNPE. Le renforcement des partenariats franco-allemands et l’investissement des pouvoirs publics dans ces accords contribuent à créer de la valeur ajoutée à l’échelle des zones transfrontalières du département et de la région.

Article en français : ici

Article en allemand : ici

 

 

 

Qu’est-ce que le projet de territoire pour l’avenir du territoire de Fessenheim ?

Projet de territoire

L’ambition portée pour le territoire articule implantation d’entreprises, création d’emplois, innovation et excellence énergétique, tout en étant garante d’un développement durable, solidaire et équilibré. Ce projet repose sur une étroite coopération franco-allemande transfrontalière.

Ce projet d'avenir du territoire de Fessenheim s'inscrit ainsi dans un contexte de transition énergétique mais aussi écologique, marqué par la prise de conscience des enjeux globaux liés à l'évolution du climat et à l’érosion de la biodiversité.

Ce projet participe à rendre ce territoire plus attractif pour les entreprises et les citoyens.

La volonté collective est d’accompagner le développement économique tout en valorisant les atouts naturels du bassin rhénan : culture, paysage... et en constituant un territoire pilote à faible empreinte écologique.

Le projet de territoire s’articule dans différentes dimensions géographiques, il porte sa priorité sur la création d’emplois et de valeur ajoutée, et se décline dans une gouvernance transparente.

Il a été élaboré de façon collégiale par les collectivités locales, les acteurs du monde économique, EDF, la Caisse des dépôts, et les services de l’État. Il constitue la feuille de route collective, partagée et évolutive des acteurs. En savoir plus

 

Le projet de territoire s'articule autour de 4 axes

signature projet d'avenir

Axe 1 : créer des emplois et de la valeur ajoutée dans le cadre de la reconversion économique du territoire

  • Axe 2 : améliorer la desserte du territoire et les mobilités
  • Axe 3 : faire du territoire un modèle de transition vers une nouvelle ère énergétique
  • Axe 4 : faire du territoire un modèle d'innovation pour l'industrie et les énergies du futur

voir le Dossier de presse

 

Création d’une société d’économie mixte franco-allemande pour le projet de territoire

Drapeaux

Une société d’économie mixte (SEM) est créée simultanément à la signature du projet de territoire. Côté français, elle aura pour actionnaires notamment la Communauté de communes, le Conseil régional, le Conseil départemental, la commune de Fessenheim, EDF, la Chambre de commerce et d’industrie et la Banque des Territoires. L’État y sera également représenté.

Cette SEM a pour objet de conduire les projets d’aménagement et de développement économique, et plus largement de contribuer à mettre en oeuvre concrètement le projet de territoire de Fessenheim.

Elle comprendra également des actionnaires allemands.

Protocole d'intention pour la création d'une société d'économie mixte franco-allemande

 

Une déclaration d'intention pour accompagner les prestataires d'EDF

DUdU9yeW0AApW_e

                             

Suite à la visite le 19 janvier 2019 de M. Sébastien Lecornu, alors secrétaire d'Etat auprès du ministre d'Etat, ministre de la transition écologique et solidaire, l’État, la région Grand-Est, le Groupement des industriels de la maintenance de l’Est (GIMEST), la Chambre de commerce et d’industrie Alsace Eurométropole et EDF ont engagé une démarche pour assurer l’accompagnement et le suivi de ces salariés, au travers d’actions concrètes.

À l’invitation de Laurent TOUVET, préfet du Haut-Rhin, les partenaires ont signé, vendredi 26 janvier 2018, une déclaration d'intention commune pour l'accompagnement des salariés des entreprises prestataires de la centrale nucléaire. En savoir plus

 

La signature du projet d'avenir du territoire de Fessenheim

IMG_8471

Une étape clé de ce projet a été la signature de la déclaration d'intention relative au projet pour l’avenir du territoire de Fessenheim, le 1er février à Volgelsheim, en présence notamment du ministre d’État François de Rugy, de la secrétaire d’État Emmanuelle Wargon, et du Ministre conseiller de l'Ambassade d'Allemagne à Paris, Pascal Hector.

En savoir plus

 

 

       

RETROUVEZ TOUTE L'ACTUALITE

Toute l'actualité des services de l'Etat dans le Haut-Rhin

sur le site internet : http://www.haut-rhin.gouv.fr/

   
Facebook&Twitter

Retrouvez les publications du préfet du Haut-Rhin sur les réseaux sociaux et abonnez-vous aux comptes :

Facebook :Préfet du Haut-Rhin

Twitter :@prefet68

NOUS CONTACTER

NOUS CONTACTER

 

Service-public.fr Gouvernement.fr Legifrance www.france.fr www.data.gouv

Pour se désabonner de cette newsletter, veuillez visiter le lien suivant: se désabonner
© 2019 dans le Haut-Rhin