Le risque sismique dans le Haut-Rhin

Mis à jour le 20/02/2024

Toutes les communes du département du Haut-Rhin sont classées en zone de sismicité modérée ou moyenne

Un séisme est une vibration du sol occasionnée par une libération brutale d'énergie provoquée par un déplacement le long d'une faille.

Un séisme peut dégrader ou détruire des bâtiments, produire des décalages de la surface du sol de part et d'autre des failles, provoquer des chutes de blocs ou des glissements de terrains.

Le séisme est le risque majeur le plus meurtrier, tant par ses effets directs que par les phénomènes qu'il peut engendrer. Ses conséquences sur la vie humaine, l'économie et l'environnement peuvent être catastrophiques, allant jusqu'à désorganiser considérablement la société.

Les décrets No 2010-1254 et 2010-1255 du 22 octobre 2010, codifiés dans les articles R563-1 à 8 et D563-8-1 du code de l’environnement définissent le zonage sismique réglementaire et répartissent les communes de France en 5 zones de sismicité (1 : très faible / 2 : faible / 3 : modérée / 4 : moyenne / 5 : forte).

La réglementation parasismique repose sur les articles R563-1 à 8 et D563-8-1 du code de l’environnement ainsi que leurs arrêtés ministériels d’application. Elle fixe des normes de construction qui ont pour objectif de sauvegarder un maximum de vies humaines.

Avec les Alpes, la Provence et les Pyrénées, l’Alsace est une des régions de France métropolitaine où la sismicité est la plus importante surtout dans sa partie sud (Sundgau et notamment autour de la région bâloise). L’activité sismique est également significative dans le fossé rhénan et le massif vosgien.

Les communes du Haut-Rhin sont toutes concernées par le risque sismique et classées :

- soit en zone de sismicité 4 (moyenne) – Sundgau ;

- soit en zone de sismicité 3 (modérée) – reste du département.

Le plan d'actions risque sismique

Dans le cadre du plan d’action pour la prévention du risque sismique (CAPRIS) du ministère de la transition écologique, un plan d’actions a été initié dans le Haut-Rhin qui reprend les priorités nationales. Il vise notamment à améliorer la connaissance de l’aléa, en particulier dans le secteur classé en zone de sismicité 4 (moyenne) dans le sud du département, et à renforcer la communication en direction du grand public, des collectivités territoriales et des professionnels de la construction.

Ont ainsi été engagés depuis 2021 :

- des plaquettes de communication (voir ci-dessous),

- une étude d’évaluation sismique sur le territoire de Saint-Louis Agglomération avec une 1ère phase en 2021 pour l’élaboration d’un état des lieux des données et études existantes. Une seconde phase a débutée en 2024 pour la réalisation de scénarii de dommages afin de déterminer les zones les plus vulnérables et se terminera fin 2025,

- un recensement et un diagnostic auprès de l’ensemble des communes du Haut-Rhin, de la CeA et du conseil régional Grand-Est, des bâtiments publics susceptibles d’accueillir la population en cas de séisme (données sur la nature des matériaux de construction relatives aux fondations, murs et charpente et l’année de construction de ces bâtiments publics, en particulier ceux liés à la gestion de crise).

Comment ont été classés les bâtiments recensés ?

L’état des lieux des bâtiments recensés permet de connaître leur vulnérabilité en cas de séisme selon les normes parasismiques en vigueur à la date de construction de ces bâtiments.

Les bâtiments recensés ont été classés en trois catégories représentées sur une carte interactive (voir lien ci-après):

- point vert : vulnérabilité faible, bâtiments conformes à la réglementation sismique en vigueur sous réserve de la validation effective d’un contrôle technique sismique ;

- point orange :vulnérabilité moyenne, bâtiments nécessitant une étude technique complémentaire ;

- point rouge : vulnérabilité forte en raison de l’année de construction du bâtiment et des matériaux utilisés pour les fondations, les murs et la charpente.

Lien carte interactive : https://carto2.geo-ide.din.developpement-durable.gouv.fr/frontoffice/?map=5addcd63-57c2-4f3a-ad11-3bbbc30efeb6

Comment consulter la carte interactive ?

Un simple clic sur le point permet d’identifier le bâtiment recensé (nom et adresse) et de préciser sa capacité d’accueil, renseignée préalablement par les communes et la CeA.

Le croisement des données transmises par les collectivités territoriales et de l’application de la réglementation sismique en vigueur ont permis de créer une carte interactive.

La liste des bâtiments reportés sur la carte interactive n’est pas exhaustive, toutes les collectivités territoriales n’ayant pas fourni les informations demandées à ce jour.

Il est à signaler que selon les adresses renseignées, le logiciel de géolocalisation utilisé n’a pas toujours permis de situer de façon précise certains bâtiments et/ou locaux qui peuvent dépendre d’une même structure.

La capacité d’accueil indiquée sur la carte correspond à celle définie par le Service d’incendie et de secours 68 dans le cadre de son classement des établissements recevant du public au titre de la sécurité. La capacité d’accueil des bâtiments retenus comme « centres d’accueil et de regroupement (CARE) » par les communes est déterminée selon deux valeurs :

- l’unité, soit 50 personnes (on parlera ainsi d’unité d’hébergement, d’unité d’accueil),

- la surface, soit 4 m²/personne (exemple : la capacité d’accueil et de regroupement d’un local de 600 m² est de 600/4 = 150 personnes, soit 3 unités).

Quels sont les intérêts et limites de cet outil ?

Cet état des lieux des bâtiments recensés constitue une information préventive utile dans le cadre de la gestion de crise sismique pour les services de l’État et les collectivités territoriales.

Les bâtiments classés en vulnérabilité moyenne nécessitent, au vu de leur description, une étude technique complémentaire par un bureau d’études spécialisé. Il est à préciser également que la vulnérabilité des bâtiments recensés dépend également de l’intensité du séisme (échelle de I à XII). Aussi, les résultats de cet état des lieux ne peuvent pas être considérés comme des données invariables.

Plaquettes d'informations sur le séisme à destination du grand public et des maires :
Télécharger Plaquette risque sismique grand public-1 PDF - 1,36 Mb - 10/12/2020
Télécharger Plaquette risque sismique maires-1 PDF - 1,58 Mb - 10/12/2020

Plan séisme : sites internet de la prévention du risque sismique

France séisme : le site du Bureau central sismologique français