2021

Alain Charrier, nouveau sous-préfet de Mulhouse

 
 
Par décret du Président de la République du 15 janvier 2021, monsieur Alain Charrier, actuellement secrétaire général de la préfecture de la Corse-du-Sud, a été nommé sous-préfet de Mulhouse.

Alain Charrier a pris ses fonctions lundi 1er février 2021. La cérémonie d’installation s'est tenue au monument aux morts de Mulhouse, en présence des autorités civiles et militaires.

Le sous-préfet a déposé une gerbe devant le monument, symbole de son entrée officielle en fonction.

DSC_3904-min

Nouveau sous-préfet de Mulhouse, ancien sous-préfet d'Altkirch

Le même jour monsieur Alain Charrier s’est présenté, lors d’une conférence de presse, aux principaux médias locaux. Ce moment d'échange fût l'occasion pour lui d'évoquer son parcours :

Instituteur pendant deux ans, Alain Charrier a poursuivi sa carrière dans la presse pour enfant avant de rejoindre le corps préfectoral en 2009.

DSC_3930-min

Sous-préfet d'Altkirch pendant presque deux ans, il se souvient du Haut-Rhin comme d'un territoire dynamique, "un concentré d'atouts" avec lequel le nouveau sous-préfet est heureux de renouer.

M. Charrier se souvient de la belle situation géographique du département, mais également de l'identité forte qui fédère les habitants de notre territoire, une culture commune riche qu'il qualifie de vivifiante.

Après ces quelques mois passés au sein de l'arrondissement d'Altkirch, Alain Charrier fût sous-préfet de Sartène puis secrétaire général de la préfecture des Hautes-Pyrénées, directeur de cabinet de la préfète de l'Essonne et enfin secrétaire général de la préfecture de la Corse du Sud de 2018 à aujourd’hui.

Rejoindre le département du Haut-Rhin fût une volonté du nouveau sous-préfet, l'occasion pour lui d'occuper, à nouveau, des fonctions au plus près du terrain au sein d'un arrondissement aux nombreux enjeux.

DSC_3913-min
DSC_3917-min

 Pour Alain Charrier, la charge du sous-préfet peut se résumer en 3 mots :

(r)assembler : les élus, les entreprises et l'ensemble du corps social pour permettre l'émergence de nouveaux projets, pour fédérer et produire du positif ;
développer : les relations avec les élus pour simplifier leur quotidien ;
veiller : à chaque instant, pour comprendre le territoire et en saisir l'ensemble des enjeux et moments importants.

Alain Charrier se dit ravi de pouvoir redécouvrir une équipe partiellement connue. Il salut par ailleurs le travail de Jean-Noël Chavanne, son prédécesseur, et souhaite s'appuyer sur ses travaux passés.

L'ensemble des agents de l’État dans le Haut-Rhin lui souhaite la bienvenue dans notre département.