2021

France Relance : Deux lieux culturels lauréats du plan de relance dans le Haut-Rhin

 
 
Pour redynamiser notre modèle culturel et soutenir l'activité, l’État a déjà engagé 460 millions d’euros dans les territoires dans le cadre du plan de relance, soit 29 % des crédits alloués au volet culturel.
 

Le plan de relance pour la culture, doté de 2 milliards d’euros permettra une relance par et pour le patrimoine, alliant activité dans les territoires et attractivité de la France (614 M€), la reconquête de notre modèle de création et de diffusion artistique (426 M€), le soutien de l’emploi artistique, la redynamisation de la jeune création et la modernisation du réseau des établissements d’enseignement supérieur de la Culture (113 M€), la consolidation et la modernisation des filières culturelles stratégiques lourdement impactées par la crise (428 M€) ainsi que la mise en place d’une stratégie d’avenir pour l’ensemble des industries culturelles et créatives (19 M€ de crédits budgétaires et 400 M€ au titre du PIA4 sur 5 ans).

Dans le Haut-Rhin, deux projets ont été retenus par le ministère de la culture, en lien avec le ministère de l’économie, des finances et de la relance et le ministère des comptes publics, ayant pour objet de soutenir l’activité et de poursuivre ou d’accélérer des investissements structurants, au plus près des territoires et des habitants.

La caserne Suzzoni à Neuf-Brisach

La caserne Suzzoni est un des bâtiments protégés au titre des monuments historiques de la ville de Neuf-Brisach, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2008. Aucune restauration connue n’a été entreprise pour le bâtiment depuis sa protection en 1989.

Située à la lisière du centre-ville de Neuf-Brisach, le long de ses remparts, la caserne Suzzoni constitue un élément aujourd’hui négligé de son patrimoine, alors que sa construction remonte à la création de la place-forte par Vauban sous Louis XIV. Sa restauration revêt une importance urbaine et historique importante, car elle permettra de retisser un lien entre le centre-ville et les fortifications, tout en rendant sa lisibilité à l’organisation originelle de la citadelle.

La caserne nécessite une restauration d’ensemble, pour lui rendre son unité monumentale et effacer les dégradations disparates apportées par son occupation civile dans la seconde moitié du XXe siècle. L’étude du bâti permettra en outre de clarifier le partage entre ce qu’il demeure du bâtiment originel de Tarade et les transformations apportées par les Allemands à la fin du XIXe siècle.

Le projet soutenu dans le cadre du plan de relance comprend des travaux de couverture et de maçonnerie pour la restauration du clos-couvert et l’établissement d’une homogénéité d’apparence en élévation, ainsi que la mise en sécurité et en sûreté de l’édifice dans l’attente de son affectation à venir.

La ville de Neuf-Brisach, propriétaire du bâtiment, a engagé ces travaux de rénovation du bâti qui sont subventionnés par l’État à hauteur de 340 000 euros.

L’atelier de fabrique artistique de la Ferme de Rodolph Burger à Sainte-Marie-aux-Mines

La ferme Klein Lebereau regroupe un studio d’enregistrement et propose des résidences d’artistes renommés pour leurs productions musicales. Son propriétaire, Rodolphe Burger, artiste musicien, est par ailleurs le fondateur du festival « C’est dans la vallée » à Ste Marie Aux Mines. La ferme Klein Lebereau, labellisée atelier de fabrique artistique par le ministère de la culture, répond à un besoin de lieux de recherche, d'expérimentation pour les artistes, et de rencontres par la création avec des publics, notamment les plus éloignés de certaines formes artistiques et culturelles innovantes.

Le projet présenté par l’atelier de fabrique dans le cadre du plan de relance consiste en l’amélioration du studio au regard du nouveau contexte numérique. Ainsi, des aménagements techniques sont envisagés dans une démarche BBC (bâtiment basse consommation) et de mise aux normes pour une meilleure performance énergétique des bâtiments. Ce projet bénéficie du fonds de transition écologique régional.


En savoir plus sur le site du ministère de la culture