2021

France Relance : Lauréate du programme "Territoires d'industrie", SES-Sterling s'implante à Hésingue

 
 
France Relance : Lauréate du programme "Territoires d'industrie", SES-Sterling s'implante à Hésingue

Alain Charrier, sous-préfet de Mulhouse, s'est rendu le 8 avril 2021, sur le site de l'entreprise SES-Sterling qui s'installe sur le Technoparc à Hésingue.
 

Rester sur le territoire des trois frontières, une volonté affichée par SES-Sterling

Créé et implanté depuis 1928 à Saint-Louis, le groupe SES Sterling est spécialisé dans la transformation de matières plastiques et caoutchoutées en accessoires de câblage industriel :

  • protection et isolation du fil électrique
  • repérage et identification
  • conduits et fixations pour câbles
  • outillage et machines

L'entreprise gère la création, la fabrication et le stockage de ses produits ainsi que leur commercialisation.

Le groupe a choisi de rassembler l'ensemble de ses cinq unités de production et de commercialisation, basées à Saint-Louis et Huningue, sur un seul et même lieu, à Hésingue.

©SES-Sterling

©SES-Sterling

©SES-Sterling

©SES-Sterling

©SES-Sterling

Cette décision a permis de concilier l'optimisation organisationnelle et le maintien des locaux sur le territoire des trois frontières (France, Allemagne, Suisse), afin de prendre également en compte les contraintes éventuelles des salariés.

De plus, l'implantation de l'entreprise en Alsace lui donne une ouverture à l’international tout en préservant son identité territoriale forte.

Alain Charrier, sous-préfet de Mulhouse, s'est rendu le 8 avril sur le prochain site de l’entreprise SES Sterling, dans la zone du Technoparc, sur le ban de la commune d'Hésingue, le long de la RD 105.

En compagnie de Gaston Larscha, maire d'Hésingue, le sous-préfet a rencontré Daniel Rollier, directeur général de SES-Sterling et Daniel Hetzlen, responsable administratif et financier, qui lui ont présenté, en avant-première, les nouveaux locaux de l'entreprise. L'inauguration est prévue au deuxième semestre 2021.

SES-STERLING est la première entreprise à s’implanter dans la nouvelle zone professionnelle Technoparc, à Hésingue, dédiée à l’innovation.

La première pierre des bâtiments avait été posée le 24 octobre 2019. Après quelques retards de chantier, dus à la pandémie, l'entreprise a commencé à déménagé les premiers des 900 équipements à installer à Hésingue.

Sur une surface de 40.000 m2, la structure des bâtiments a été pensée pour être respectueuse de l’environnement. Grâce à une très grande capacité de stockage et à une gestion des stocks optimisée, l'entreprise prévoit d'améliorer encore ses délais de livraison.

En effet, l'automatisation d'une partie du stock est assurée à l'aide d'un "AutoStore", un système d'empilement de caisses en colonnes, récupérées par des robots qui recherchent la caisse contenant le produit à déstocker pour l'amener vers l'atelier de préparation de commandes.

 

Un projet soutenu par L’État dans le cadre de la relance

« Territoires d’industrie » est un programme de reconquête industrielle, qui s’inscrit dans le cadre du plan « France Relance ».

Doté de 400 millions d’euros d’ici 2022 à l’échelle nationale, le « fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires » vise ainsi à financer les projets industriels (créations et extensions de sites, modernisation, nouveaux équipements, etc.) les plus structurants pour les territoires.

Le programme d'investissement de l’entreprise SES-Sterling est orienté vers des achats pour de la production industrielle, en élargissant la gamme de produits et en installant de nouveaux matériels de production :

  • une presse à injection et un moule pour la fabrication de l'attache câble, produit phare et innovant du groupe
  • une imprimante 3D industrielle
  • un convoyeur pour l'Autostore (système de stockage automatisé) et la gestion des flux de produits finis
 

Ces investissements, qui s'élèvent à 600 000 euros, visent à maintenir la production au niveau local "Made in Grand Est" et à développer des produits innovants afin d'assurer sa compétitivité.

Dans le cadre du programme Territoire d'Industrie, l'entreprise s'est vue accorder un soutien financier de l’État de 200 000 euros.

"Une subvention de l’État qui contribue au rebond de l'entreprise" - Daniel Rollier, directeur général de SES-Sterling

L’entreprise améliorera également son département recherche et développement avec une modernisation des outils.

Les objectifs de ce projet reposent sur l'amélioration de la productivité, de l'organisation et des conditions de travail.

Sa mise en œuvre conduira à la création de 15 emplois dans les domaines de l'industrialisation, de la production, de la maintenance, de la logistique et du commercial.

La nouvelle implantation de l'entreprise et ses aménagements permettent d'enclencher une nouvelle dynamique pour le groupe SES-Sterling, malgré la crise sanitaire.

Le sous-préfet de Mulhouse, lors de cette visite, a souligné le caractère audacieux de cette initiative qui intervient dans un contexte particulièrement difficile pour le monde économique. Il a salué "le courage de cette entreprise qui se réinvente " et a souligné l'attention particulière et permanente de la direction envers le bien-être de son personnel : "Une entreprise fonctionne avec des hommes et des femmes. L'implication des personnes est au moins aussi important que la production."