2021

Visite dans le Haut-Rhin de Joël Giraud, secrétaire d’État chargé de la ruralité.

 
 
Visite dans le Haut-Rhin de Joël Giraud, secrétaire d’État chargé de la ruralité.

Joël Giraud, secrétaire d’État auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ruralité, s’est rendu dans le Haut-Rhin le 13 avril 2021,

pour une matinée axée autour l’action du gouvernement et son soutien aux territoires ruraux, par les démarches de redynamisation et de valorisation du patrimoine.

 
 

Signature de la convention d’adhésion au programme « Petites Villes de demain » des communes de Kayserberg-Vignoble et Orbey

Le programme national « petites villes de demain » (PVD) s’inscrit dans le cadre de la relance, au moment où la France connaît une crise sanitaire et économique sans précédent. L’État a ainsi décidé d’engager un plan de relance de 100 Milliards d’euros, dont une partie importante des crédits est territorialisée.

IMG_9473-min

Le programme « petites villes de demain » (PVD) a pour objectif de donner aux élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités les moyens de concrétiser leurs projets de territoire.

Il vise à :

  • améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires environnants, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires de revitalisation dynamiques et respectueuses de l’environnement
  • lutter contre la dévitalisation des centres-villes
  • accélérer les projets mettant en place une opération de revitalisation du territoire (ORT), outil de référence pour la revitalisation dans les domaines urbain, économique et social

L’ensemble des premières communes du Haut-Rhin proposées à la labellisation « Petites Villes de demain » a été retenu par la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales : Altkirch, Dannemarie, Kaysersberg Vignoble et Orbey (candidature groupée), Masevaux-Niederbruck, Munster, Neuf-Brisach, Rouffach, Thann et Sainte-Marie-aux-Mines.

Lors de sa visite le 13 avril à la communauté de commune de la vallée de Kaysersberg, le secrétaire d’État chargé de la ruralité a participé à la signature du premier protocole d'engagement dans le Haut-Rhin relatif au programme « Petites villes de demain », avec les maires de Kaysersberg-Vignoble et d’Orbey, deux communes qui ont choisi de présenter une candidature commune dans le cadre de ce programme.

Dans les 18 mois suivant la signature de cette convention d’adhésion, les communes et la communauté de communes élaboreront un projet de territoire qui fera l’objet d’une convention-cadre pluriannuelle et prendra la forme d’une convention d’opération de revitalisation du territoire (ORT).

Cette convention permettra, sur la base d’un diagnostic partagé, d’une stratégie de revitalisation et d’un plan d’actions, de mobiliser les moyens des différents partenaires (Anah, Banque des territoires, CEREMA, région Grand Est, Collectivité européenne d’Alsace).

Les premières actions envisagées par les communes et la communauté de communes et susceptibles d’entrer dans cette convention sont les suivantes :

- redynamisation des centres urbains (habitat, commerce, espaces publics),

- aménagements paysagers avec mise en valeur du patrimoine et des espaces verts et publics,

- aménagement des entrées de ville,

- résorption de la vacance des logements,

- régulation entre l’habitat permanent et l’habitat touristique, etc.

- rénovation énergétique et adaptation au changement climatique des espaces publics et des bâtiments,

- amélioration du cadre de vie et de la biodiversité,

- facilitation de la mobilité alternative à l’automobile,

- maintien des commerces et services de proximité (épiceries/circuits courts),

- numérisation des commerces,

- animation économique territoriale, etc.


Présentation de la filière bois et des enjeux forestiers du département

Le secrétaire d’État a ensuite rejoint le parc à grumes d’Andolsheim, situé dans la forêt domaniale du Kastenwald.

Le Haut-Rhin est un département aux forts enjeux forestiers et où la filière bois occupe une place importante pour l’aménagement du territoire et le maintien de l’emploi rural.

La forêt haut-rhinoise couvre une surface de 146 000 ha pour un taux de boisement de 41 %.Le département compte 10 scieries et 21 exploitations forestières (Source agreste 2018)

Le secrétaire d’État a échangé avec les équipes de l’office nationale des forêts sur le panorama de la forêt haut-rhinoise, le fonctionnement du parc à grumes et de l’exploitation forestière, sur les dégâts forestiers et les enjeux liés à l’équilibre sylvo-cynégétique.


Inauguration de l’espace France Services de Neuf-Brisach

Joël Giraud s’est ensuite rendu à Neuf-Brisach, cité Vauban inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Le secrétaire d’État a tout d’abord inauguré les locaux de l’espace France Services situé au sein de la mairie de la commune. Cet espace a été labellisé en janvier 2021 lors de la troisième vague de labellisation. Il dispose de deux bureaux d'entretien pour les rendez-vous partenaires, d'une zone pour les démarches numériques accompagnées ou autonomes et un accueil mutualisé avec les services de la mairie.

Le département du Haut-Rhin compte aujourd’hui 13 espaces France Services labellisés dont un espace itinérant

Courant 2021, de nouveaux espaces ont vocation à être labellisés. L’objectif est une couverture de l’ensemble des 17 cantons du département, pour consolider le maillage d’accès de la population haut-rhinoise aux services publics et assurer une harmonisation de l’offre proposée par ces structures.

Richard Alvarez, maire de neuf-Brisach, a ensuite proposé une visite de la commune, et notamment de la place d’armes, au coeur de la cité et a présenté au ministre la géographie, l’histoire et le patrimoine de sa commune.

Une réunion d’échange avec la collectivité sur ses projets de redynamisation, de développement et de valorisation de son attractivité a clôturé cette visite.