Communiqué de presse 2021

France Relance : 5 associations haut-rhinoises de lutte contre la pauvreté soutenues par l’État

 
 
Communiqué de presse du 18 mai 2021
 

Pour mieux accompagner les publics précaires face à la pandémie de Covid-19, le gouvernement a mobilisé une enveloppe de 100 millions d’euros au profit des associations de lutte contre la pauvreté, dans le cadre du plan France Relance. Ce plan de soutien a pris la forme d’un appel à projets dans les domaines de l’accès aux biens essentiels, la lutte contre la précarité alimentaire, l’accès aux droits, le soutien aux familles et l’insertion sociale et professionnelle.

Dans la région Grand Est, 130 projets ont été retenus pour un soutien total de près de 2,5 millions d’euros.

Dans le Haut-Rhin, cinq associations sont lauréates de cet appel à projets, et vont ainsi recevoir un soutien financier de l’État à hauteur d’environ 386 000 euros au total. Il s’agit de :

  • Le Secours Populaire Français pour un projet d’aide alimentaire pour les personnes en situation de pauvreté ou de précarité. Celui-ci sera développé dans le département du Haut-Rhin, via les centres de Secours Populaire présents à Colmar, Mulhouse, Munster et Wittenheim.
  • Les Restaurants du Cœur - Les relais du cœur du Haut-Rhin pour la création d'un centre itinérant pour lutter contre la précarité alimentaire. Ce projet vise à couvrir l'ensemble des "zones blanches" non desservies par les Restos du cœur et notamment le secteur du Sundgau, la plaine du Rhin ainsi que des vallées vosgiennes.
  • Association Mobilité Mod’Emploi pour le développement du projet « Tous mobiles » à destination des populations précaires dans le territoire semi-ruraux du Sud Alsace et dans les quartiers prioritaires du péricentre de la ville de Mulhouse.
  • Association de gestion de la mission locale de Thur Doller pour la création d’une plateforme d’accroche des invisibles visant à faciliter l’insertion sociale et professionnel des jeunes en déficience de relation sociale qui n’ont pas de diplômes, qualifications ou formation.
  • Face Alsace Mulhouse pour développer sa plateforme PAD’CONNECT - Point d’Accès aux Droits Connecté.

Par ailleurs, un projet interdépartemental a été retenu.

LAssociation Fédérative Générale des Etudiants de Strasbourg (AFGES) bénéficiera ainsi d’une subvention pour la création d’une épicerie sociale et solidaire mobile afin de lutter contre la précarité étudiante et l’exclusion sociale. Avec ce projet interdépartemental, L’AGORA Truck se déplacera sur les campus universitaires de la Collectivité Européenne d’Alsace, en particulier les campus excentrés tels que : Brumath, Campus Hôpital, Campus Illkirch, Colmar, Haguenau, Mulhouse et Schiltigheim.

Louis LAUGIER, préfet du Haut-Rhin, salue la mobilisation des associations haut-rhinoises, dont les projets vont permettre de déployer concrètement sur le territoire le volet « Cohésion » du plan France Relance.