Sécurité civile : Exercice d’application du Plan particulier d’intervention (PPI) du site Tronox/ Vynova PPC à Thann/ Vieux-Thann – le lundi 3 juin 2024

Mis à jour le 28/05/2024
Communiqué de presse du 28 mai 2024

La préfecture du Haut-Rhin organise un exercice de sécurité civile au sein des entreprises Tronox/ Vynova PPC de Thann/ Vieux-Thann (classées sites Seveso seuil haut), le lundi 3 juin 2024, en partenariat avec des communes (élus et services municipaux), le service d’incendie et de secours du Haut-Rhin (SIS68), le groupement de gendarmerie départementale du Haut-Rhin, la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), l’autorité sanitaire (ARS), la direction des services départementaux de l’Éducation nationale, le gestionnaire routier (Collectivité européenne d’Alsace) et les exploitants du site.

Cet exercice a pour objectif de tester le plan particulier d’intervention (PPI) des sites Tronox/ Vynova PPC ainsi que la coordination des services et des actions en cas d’accident sur la plateforme chimique de Thann/ Vieux-Thann.

Les cinq communes avoisinantes : Aspach-Michelbach, Leimbach, Steinbach, Thann et Vieux-Thann participeront également à cet entraînement en activant leur poste de commandement communal et leur plan communal de sauvegarde.

Le scénario simulera un accident représentant un risque toxique pour les populations des communes proches du site.

La mise en œuvre de ce plan entraînera le déclenchement des sirènes utilisées pour avertir la population d’un accident sur le site (sirènes des communes et des sites Seveso du secteur), selon les mêmes modalités qu’en cas d’accident réel :

Dans le cadre de cet exercice, le dispostif FR-Alert sera également testé.

FR-Alert est un système d’alerte des populations qui permet d’envoyer des notifications sur les téléphones portables dans une zone confrontée à un danger. Les personnes présentes au moment du test sur les communes concernées pourront recevoir deux alertes fictives sur leur téléphone portable.

Ces notifications ne nécessiteront ni action, ni réponse de la part des personnes qui les recevront.

Cet exercice vise également à sensibiliser les populations au risque et aux consignes de sécurité en cas d’alerte.

Aussi, les écoles, les établissements médico-sociaux, les établissements culturels et sportifs, périscolaires, commerces et entreprises du secteur sont invités à tester, à cette occasion, leur procédure interne de confinement prévue en cas de risque chimique.

Pendant toute la durée de l’exercice, de nombreux véhicules seront déployés aux abords du site, dont les forces de sécurité et de secours. Des fumigènes seront utilisés sur le site des entreprises ; le nuage de fumée pourra être visible de l’extérieur. Les forces de l’ordre seront présentes aux différents point de bouclage, sans conséquence pour la circulation dans le périmètre de l’exercice. Les routes et axes de circulation resteront donc accessibles pour la population.

Cet exercice n’aura pas d’impact sur la vie locale.

Afin de mesurer l’impact de ce dispositif, la préfecture du Haut-Rhin a décidé de mettre en ligne une enquête, anonyme, concernant cet exercice du 3 juin 2024.

L’enquête sera disponible sur le site de la préfecture en suivant le lien : https://www.haut-rhin.gouv.fr/Actions-de-l-Etat/Securite-et-protection-de-la-population/Defense-et-protection-civile/Gestion-de-crise

Enfin, pour permettre la complète mobilisation des acteurs engagés, cet exercice ne sera pas ouvert aux médias. Les journalistes intéressés par un bilan à l’issue de l’exercice, sur les actions mises en œuvre et les effectifs déployés, sont invités à s’adresser à : pref-communication@haut-rhin.gouv.fr