Actualités

Mineurs victimes de prostitution : des solutions existent pour vous accompagner

 
 
Mineurs victimes de prostitution : des solutions existent pour vous accompagner

En France, chaque année, entre 7 000 et 10 000 enfants seraient victimes de prostitution, une évaluation approximative et probablement en dessous de la réalité.

Aujourd’hui, la prostitution des mineurs augmente et ne concerne plus seulement les mineurs d’origine étrangère. Vous êtes un parent ou un professionnel de l’enfance, si vous avez des doutes, des signes peuvent vous alerter. Vous pensez être victimes, ou proche de victime, des solutions existent.

Comment signaler une situation où un mineur est en danger ou en situation de prostitution ?

Toute personne mineure en situation de prostitution, même occasionnellement, est en danger. Toute personne témoin ou soupçonnant un enfant en danger ou risquant de l’être doit signaler les faits. Il peut s’agir du représentant légal du mineur, d’un membre de son entourage ou d’un professionnel (assistante sociale, médecin, etc.).

La ligne téléphonique 119, est le numéro d’appel national de l’enfance en danger. Il est ouvert 24h/24, 7 jours/7 et gratuit et les appels sont confidentiels. Les appels d’enfants et d’adolescents sont traités prioritairement. Au bout du fil, les écoutants sont des professionnels de la protection de l’enfance, formés pour écouter, accompagner et agir.

Par téléphone de l’étranger : 01 53 06 38 94

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site : https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/familles-enfance/protection-de-l-enfance-10740/proteger-les-enfants-face-aux-differentes-formes-de-maltraitances/Mineurs-victimes-de-prostitution