« France Relance » : 100 milliards d’euros pour relancer la France

 

Le Gouvernement lance un plan de relance historique de 100 milliards d’euros pour redresser durablement l’économie française et créer de nouveaux emplois.

France-Relance-100-milliards-d-euros-pour-relancer-la-France_large

Depuis le début de la crise sanitaire, le Gouvernement est pleinement mobilisé pour faire face à l'épidémie et protéger le pays des conséquences économiques et sociales de celle-ci.

Une réponse immédiate et forte avec un plan d’urgence a permis d’amortir le premier choc.

L’État a investi 470 milliards d’euros pour faire face à l’urgence : des centaines de milliers d’entreprises ont été sauvées de la faillite et 8 millions d’emplois ont été préservés.

Avec la volonté d’amplifier les efforts mis en œuvre avec ce plan d’urgence, le Premier ministre a présenté le 3 septembre 2020 le plan “France Relance” : une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays.

Le Gouvernement fait le choix d’investir massivement pour lutter contre le chômage, préparer l’avenir et bâtir la France de 2030

Le plan de relance vient renforcer la mobilisation du Gouvernement immédiate et continue depuis le début de la crise.

La Relance s’inscrira dans une logique interministérielle sous l’appellation « France Relance » afin d’englober les mesures du plan, son déploiement, ses résultats et sa concrétisation dans le quotidien des Français.

L’objectif est de transformer l’économie en investissant prioritairement dans les domaines les plus porteurs et faire en sorte que la France puisse retrouver son niveau économique d’avant crise dans deux ans.

Un plan massif, ambitieux et inédit

Les moyens consacrés par le Gouvernement et l’Europe sont conséquents et se veulent à la hauteur des enjeux : 100 milliards d’euros, soit du budget annuel de l’État. 40% ont été financés par l’Union européenne.

Trois priorités :

Le plan de relance, composé de cent mesures, s’articule autour de trois priorités :

  • la transition écologique, pour accompagner la transition vers une économie plus verte et durable,
  • la compétitivité, pour donner aux entreprises les conditions les plus favorables pour développer leurs activités et ainsi préserver l'emploi des salariés,
  • la cohésion sociale et territoriale, pour garantir la solidarité entre les générations, entre les territoires, et entre tous les Français.

L’Écologie

Ecologie
 

La priorité est donnée au climat et à la biodiversité.

L’ambition est de devenir la première grande économie décarbonée européenne.

Sur 100 milliards d'euros, 30 milliards sont destinés au financement de la transition écologique avec quatre secteurs prioritaires :

  • révolutionner les transports, en mettant le train au goût du jour et en rendant au ferroviaire son ambition d’innerver tous les territoires (4,7 milliards pour le train, 1,2 milliard pour le vélo et les transports du quotidien) ;
  • investir dans la rénovation énergétique des bâtiments sur tout le territoire (4 milliards pour les bâtiments publics, 2 milliards pour les logements privés, 500 millions pour les logements sociaux et 200 millions pour les PME et TPE)
  • relever le défi de l’énergie et des technologies en investissant dans l’hydrogène vert (2 milliards), dans les technologies vertes (3,4 milliards), dans la décarbonation de notre industrie (1,2 milliard) ;
  • investir dans une alimentation de qualité pour tous, dans une agriculture saine, dans un retour au local (1,2 milliard).

La compétitivité et l’innovation

Compétitivité
 

Pour rendre l'économie plus souveraine et plus compétitive, le plan de relance vise à accompagner plus fortement encore dans leurs projets, les industries, et particulièrement les Petites et Moyennes Entreprises (PME ), premiers relais de l'emploi sur les territoires pour renforcer l'indépendance économique.

35 milliards seront ainsi consacrés pour permettre une reprise durable de l’activité économique des entreprises françaises.

Quelques exemples de mesures :

- la baisse des impôts de production,

- le renforcement des fonds propres des TPE/PME

- la relocalisation de la production industrielle dans les territoires,

- l’investissement massif dans les technologies d’avenir.

La cohésion sociale et territoriale

Cohésion
 

35 milliards d’euros du plan de relance seront consacrés à la lutte contre le chômage et l’investissement dans les compétences, pour préparer les emplois de demain.

En outre, le grand défi auquel il faut faire face dans les prochains mois est d’éviter une hausse des inégalités en France.

Principaux points à retenir :

- l’investissement dans les hôpitaux, la médecine de ville et le numérique en santé,

- la formation des jeunes sur les secteurs porteurs,

- l’aide à l’embauche des jeunes et des personnes handicapés,

- le renforcement des compétences des actifs par la formation professionnelle,

- le maintien dans l’emploi avec l’activité partielle et la nouvelle mesure d’activité partielle de longue durée.

Sur cet axe de France Relance, 5 milliards d’€ sont consacrés au soutien des collectivités territoriales.


La Relance se fera en lien étroit avec les territoires. Le 30 juillet 2020, l’État a signé un partenariat avec les Régions pour les associer à la reconstruction du pays.

Le Gouvernement est ainsi entré dans une phase de concertation avec les territoires, avec les partenaires sociaux, pour une relance adaptée à chaque territoire et conclure des contrats territoriaux.

La mise en œuvre de ce plan sera suivie très méticuleusement. Un comité de pilotage et une réunion mensuelle, respectivement dirigés par Bruno Le Maire et par le Premier ministre, permettront un suivi rigoureux.

Ce suivi sera également territorialisé, dans chaque région.


 

    - Particuliers, entreprises, collectivités locales ou administrations, découvrez comment bénéficier des mesures du plan de relance : https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance

    - Soutien à l'investissement industriel dans les territoire : La crise sanitaire a profondément affecté notre tissu industriel en portant un coup d’arrêt brutal à l’investissement de nombreuses entreprises, dans des territoires déjà souvent exposés à de profondes mutations. Face à l’urgence, la réponse réside dans une accélération des investissements et une action rapide au plus près des territoires. Cela passe par une démarche ambitieuse et coconstruite entre l’Etat et les Régions, animée à travers le programme Territoires d’Industrie : http://relance.projets-territoriaux.bpifrance.fr/

    - France Relance pour la région Grand Est :  La Préfecture Grand Est et Aides-territoires ont conçu le guichet unique et gratuit des aides France Relance pour rendre visibles et lisibles tous les dispositifs à destination des particuliers, des entreprises, des collectivités territoriales et des administrations. Il recense les aides récurrentes, les appels à projets (AAP), les appels à manifestation d'intérêt (AMI), etc. disponibles au niveau local et régional : https://france-relance-grand-est.aides-territoires.beta.gouv.fr/

    - France Relance pour le département du Haut-Rhin. Vous pouvez solliciter des informations auprès de la task force départementale créée pour faciliter l'émergence de projets au niveau local. Plus d'informations ici : https://www.haut-rhin.gouv.fr/Politiques-publiques/France-Relance/France-Relance-l-Etat-pleinement-mobilise-dans-le-Haut-Rhin3/France-Relance-l-Etat-pleinement-mobilise-dans-le-Haut-Rhin