Service National Universel (SNU) 2023 : les inscriptions sont ouvertes

 
 
Service National Universel (SNU) 2023 : les inscriptions sont ouvertes

Le déploiement du Service National Universel se poursuit en 2023.
Il s'adresse à tous les jeunes français, garçons et filles entre 15 et 17 ans.
Il comporte un séjour de cohésion et une mission d’intérêt général.
 

Découvrir de nouveaux horizons, que ce soit en termes de territoires, de personnes, d’activités ou d’engagement, apprendre sur soi et sur les autres, être acteur de sa citoyenneté. le SNU est une aventure hors du commun pour tous les jeunes Français âgés de 15 à 17 ans.

En 2023, trois séjours de cohésion seront proposés aux haut-rhinois âgés de 15 à 17 ans :

  • un premier séjour du 16 au 28 avril
  • un deuxième séjour du 11 au 23 juin
  • un troisième séjour du 4 au 16 juillet

Pour me renseigner et m'inscrire, je me connecte sur le site snu.gouv.fr


Le SNU : 4 objectifs pour être acteur de sa citoyenneté

Le service national universel (SNU) est un projet de société qui a pour finalités de :

  • Faire vivre les valeurs et principes républicains
  • Renforcer la cohésion nationale
  • Développer une culture de l'engagement
  • Accompagner l'insertion sociale et professionnelle

Le dispositif SNU se décline autour de 3 phases :

- un séjour de cohésion de deux semaines ;

- une mission d’intérêt général de 84 heures réparties sur l’année scolaire ;

- un engagement volontaire, facultatif, fondé sur le développement et la labellisation des dispositifs existants, dont le service civique et les volontariats des corps en uniforme.

 

La première phrase du service national universel : aboutissement du parcours citoyen

La première phase du SNU constitue l’aboutissement du parcours citoyen , débuté à l’école primaire et poursuivi au collège. Effectuée aux alentours de 16 ans, elle sera d’une durée d’un mois maximum et comportera deux périodes :

  • un temps d’hébergement collectif
  • une période d’engagement prenant la forme d’une mission d’intérêt général pouvant être effectuée dans des associations, des collectivités locales, des institutions ou des organismes publics ainsi que des corps en uniforme.

Les jeunes appelés volontaires participent à des modules s'articulant autour de sept thématiques :

  • Activités physiques, sportives et de cohésion
  • Autonomie, connaissance des services publics, accès aux droits, promotion de la santé
  • Citoyenneté et institutions nationales et européennes
  • Culture et patrimoine
  • Découverte de l’engagement
  • Défense, sécurité et résilience nationales
  • Développement durable et transition écologique

Les différentes questions liées à la Nation, l’État, l’hymne et les symboles nationaux, la langue française, mais également les questions de la participation à la vie démocratique, de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la transition écologique et de la solidarité - qu’elle soit nationale ou internationale- sont abordées de manière concrète tout au long des séjours de cohésion.

Les jeunes réalisent dans un second temps leur mission d'intérêt général, d'une durée de 15 jours également.

L'engagement volontaire : deuxième phase du SNU

La deuxième phase du SNU vise à la poursuite, volontaire, d’une période d’engagement d’une durée d’au moins trois mois, liée, par exemple et sans que cette liste soit limitative :

  • à la défense et à la sécurité : engagement volontaire dans les armées, la police, la gendarmerie, les pompiers, la sécurité civile, les réserves opérationnelles
  • à l'accompagnement des personnes
  • à la préservation du patrimoine ou de l'environnement
  • au tutorat

Ces différentes opportunités d’engagements, civils ou militaires, intègrent les formes de volontariat existantes ainsi que des propositions nouvelles, y compris celles qui émaneront des jeunes eux-mêmes. À titre d’exemple, l’actuel service civique est l’un des moyens d’accomplir cette seconde phase du SNU.

Lire aussi l'article : Le déploiement du SNU dans le Haut-Rhin