Sensibilisation des ERP à GEO'DAE : défibrillateurs automatisés externes (DAE)

 
 
Sensibilisation des ERP à GEO'DAE : défibrillateurs automatisés externes (DAE)

Dans le cadre de la lutte contre la mort subite par arrêt cardiaque, le ministère des solidarités et de la santé a engagé des actions en faveur du développement de l'implantation des Défibrillateurs Automatisés Externes (DAE) sur l'ensemble du territoire afin d'en faciliter leur accès
 

La loi du n°2018-527 du 28 juin 2018 précise notamment l'obligation, pour la majeure partie des établissements recevant du public (ERP de catégories 1,2,3, pouvant accueillir 300 personnes et plus) de s'équiper d'un DAE visible à compter du 1er janvier 2020, facile d'accès, et dûment signalé conformément aux dispositions de l'arrêté du 29 octobre 2019.

Le décret n°2018-1186 du 19 décembre 2018, pris en application de la loi n°2018-528 du 28 juin 2018, précise les ERP soumis à l’obligation de détenir un DAE, à savoir :
 A partir du 1er janvier 2020, ERP de catégories 1, 2 et 3 ;
 A partir du 1er janvier 2021, ERP de catégories 4 ;

 A partir du 1er janvier 2022, ERP de catégories 5 ;

A noter :
 L’obligation de détenir un DAE incombe aux propriétaires des ERP ;
 Lorsque plusieurs ERP sont situés sur un même site géographique, l’équipement en DAE peut être mutualisé. Par même site géographique est entendu la possibilité d’accéder au DAE mutualisé, à tout moment, dans un délai compatible avec l’urgence cardiaque, c’est-à-dire en moins de 5 minutes ;
 La mutualisation de DAE est également possible pour les ERP placés sous une direction commune et dans un même bâtiment au sens de l’article R.123-21 du code de la construction et de l’habitation.

Si vous êtes un établissement pouvant accueillir au moins 300 personnes, afin de vous conformer à la réglementation en vigueur relative à la présence des Défibrillateurs Automatisés Externes dans vos établissements veuillez-vous référer à la page du ministère des Solidarités et de la Santé ci-suit : 

https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/article/les-defibrillateurs-automatises-externes-dae

En dehors des ERP légalement tenus de s’équiper, toute personne est libre d’installer un DAE et de contribuer à sauver des vies !

Campagne de sensibilisation

Chaque année, entre 40 000 et 50 000 personnes sont victimes d’une mort subite en France, faute d’avoir bénéficié au bon moment de l’intervention d’une personne qui aurait pu leur sauver la vie en pratiquant les gestes de premier secours et en administrant un choc électrique (défibrillation) qui est un élément important de la « chaîne de survie », le temps que les équipes de secours et d’aide médicale d’urgence interviennent.

La mise en application de la loi n°2018 - 527 du 28 juin 2018 relative au défibrillateur cardiaque s’avère indispensable d’autant plus que chaque minute passée, sans intervention, diminue de 10 % les chances de survie. Or, ces chances sont augmentées de 40% par l’utilisation d’un DAE.

Accompagné d’un massage cardiaque, le DAE contribue à augmenter significativement les chances de survie. Il est donc indispensable que toute personne, témoin d’un arrêt cardiaque, initie la « chaîne de survie » formée des 4 maillons qui procurent aux victimes les meilleures chances de survie.

Pour vous familiariser avec l’utilisation des DAE et de manière générale vous former aux gestes qui sauvent, vous pouvez vous adresser à un organisme de formation agréé à dispenser des formations de premiers secours dont la liste est disponible ici


Télécharger la plaquette d’information

Vidéo de sensibilisation à l’acquisition d’un DAE et à la déclaration d’un DAE dans la base Géo’DAE :