Alcool, tabac, produits de vapotage... Vente aux mineurs : Dites leur non

 
 
Les conduites addictives demeurent un problème majeur de société et de santé publique, en raison des dommages sanitaires et sociaux qu’elles induisent, de leurs conséquences en termes d’insécurité et de leur coût pour les finances publiques.

Les interdictions de vente et d’offre de boissons alcoolisées, de tabac, de produits de vapotage, de jeux d’argent et de hasard et de protoxyde d’azote, appelé aussi «proto» ou «gaz hilarant», aux mineurs constituent des mesures fondamentales de santé publique.

Elles visent à protéger notre jeunesse de l’expérimentation précoce et de la consommation régulière de produits néfastes à leur développement, mais également de problèmes de santé, sociaux ou familiaux ultérieurs, l’intensité et la régularité des consommations
étant corrélées à l’âge d’initiation.

> Plus d'informations - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,41 Mb