Cérémonie de remise des prix pour les projets de sensibilisation à la violence et aux addictions

 
 
Cérémonie de remise des prix pour les projets de sensibilisation à la violence et aux addictions

La lutte contre la délinquance est une priorité du préfet du Haut-Rhin, à travers notamment la déclinaison dans le département de la stratégie nationale de prévention de la délinquance.

Les jeunes sont un des publics prioritaires de cette politique de prévention.
Des actions concrètes et de proximité sont organisées dans le département, visant à prévenir les jeunes dès le plus jeune âge sur les effets de ces dérives.

 

Concours sur le thème de la prévention de la violence, de la violence dans la famille, du sexisme, de la discrimination et du harcèlement

Pour la 14ème année consécutive, la BDPJ aujourd’hui Maison de Protection des Familles du Haut-Rhin en partenariat avec le CSC d’Illzach a initié ce concours qui s’adressait aux structures associatives accueillant des jeunes ainsi qu’à tous les collèges du Haut-Rhin (classes de 6è et 5è).


  • 4 structures se sont inscrites au projet :

- Le CSC d'Illzach.

- La Maison d’Enfants à Caractère Social de Seppois le Bas.

- L’IME Saint-André de Cernay.

- L'île Aux Copains à Habsheim (accueil d’enfants).

  • 9 collèges ont adhéré à cette action dans le département :

- le Collège d'HABSHEIM

- le Collège de SAINT-AMARIN

- le Collège de VOLGELSHEIM

- le Collège Faesch de THANN

- le Collège de MASEVAUX

- le Collège Jean-Moulin de ROUFFACH

- le Collège d’ENSISHEIM

- le Collège de KAYSERSBERG

- le Collège de SOULTZ

Au total, 780 jeunes ont travaillé sur cette thématique par l’élaboration de dessins de prévention en lien avec ce thème.

Ce travail de sensibilisation permet aux jeunes de réfléchir ensemble et d’échanger sur des sujets qui ne seraient pas forcément évoqués dans la sphère familiale.

Projet sur la prévention des conduites addictives et de l’usage des drogues

Les Formateurs Relais Anti-Drogue de la Maison de Protection des Familles du Haut-Rhin et les intervenants du service de prévention du CAP (association Haut-Rhinoise pour la prévention et les soins aux addictions) ont organisé un projet de sensibilisation sur le thème de la prévention des conduites addictives et de l’usage des drogues.

Le projet comportait un concours de dessins, proposé pour la 20ème année et s’adressait essentiellement aux élèves des classes de 4° et de 3° du département.

L'objectif était de réaliser un message de prévention des conduites actives destiné à être imprimé sur une règle, qui sera ensuite distribuée durant l'année scolaire 2021-2022 aux élèves qui seront sensibilisés sur la thématique des conduites addictives.

1208 jeunes de 12 collèges du département ont participé :

- Collège Saint-Exupéry de MULHOUSE

- Collège Don Bosco de LANDSER

- Collège Robert Beltz de SOULTZ

- Collège Robert Schuman de VOLGELSHEIM

- Collège Jean Moulin de ROUFFACH

- Collège Henri Ulrich de HABSHEIM

- Collège Jean Georges Reber de SAINTE MARIE aux MINES

- Collège Rémy Faesch de THANN

- Collège Robert Schuman de SAINT–AMARIN

- Collège Mathias Grünewald de GUEBWILLER

- Collège des Missions à BLOTZHEIM

- Collège Albert Schweitzer de KAYSERSBERG

Ce concours permet aux jeunes l'expression, l’analyse, la coopération et la créativité.

L’objectif est de faire diminuer durablement l’usage des drogues et l’abus d’alcool, en mettant notamment l’accent sur la prévention des entrées en consommation et des usages à risque dès le plus jeune âge.


Ces actions s’inscrivent dans la politique menée par l’État de prévention de la délinquance et de lutte contre les conduites addictives. Elles sont soutenues financièrement par l’État dans le cadre du fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) et du fonds de lutte contre les addictions (Mildeca).

Mercredi 22 juin, lors de la cérémonie de remise des prix, Amelle Ghayou, sous-préfète d’Altkirch, et Catherine Sorita-Minard, procureure de la République près le tribunal judiciaire de Colmar, ont remis les récompenses aux 29 jeunes lauréats :

  • 16 élèves pour le travail effectué dans le cadre du projet de sensibilisation des conduites addictives
  • 13 jeunes dans le cadre du projet de sensibilisation aux conséquences de la violence