Intoxication au monoxyde de carbone : les gestes qui sauvent

 
 
Intoxication au monoxyde de carbone : les gestes qui sauvent

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz invisible, inodore et potentiellement mortel qui résulte d’une combustion incomplète, et ce quel que soit le combustible utilisé : bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane. Il diffuse très vite dans l’environnement. Chaque année, ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France.

Pour limiter les risques d’intoxication, adoptez les bons comportements

 

Le Préfet du Haut-Rhin et le Directeur général de l’ARS rappellent les recommandations suivantes :

  • ne pas obstruer les grilles de ventilation des fenêtres, même par grand froid ;
  • aérer tous les jours au moins 10 minutes ;
  • faire entretenir la chaudière par un professionnel qualifié ;
  • faire ramoner le conduit de cheminée qui doit être en bon état et raccordé à la chaudière ;
  • n’utiliser que par intermittence les appareils mobiles de chauffage d’appoint fonctionnant au butane, au propane, au pétrole et exclusivement dans des locaux ventilés ;
  • respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion prescrites par le fabricant ;
  • ne jamais se chauffer avec le four de la cuisinière ou avec des panneaux radiants ;
  • installer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments et jamais dans des lieux clos ;
  • ne pas utiliser des appareils non destinés à cet usage (braseros, cuisinière, barbecue…) à l'intérieur des habitations ;
  • n’installer des poêles à pétrole que dans des pièces ventilées et ne pas les utiliser de façon continue.

En collectivité, il convient d’être particulièrement attentif : les intoxications liées à l’utilisation de chauffages à gaz sont fréquentes.

monoxyde-de-carbone_reference

Quels signes peuvent vous alerter en cas d’intoxication ?

Les symptômes : maux de tête, fatigue, nausées apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes dans un même foyer.
Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort, parfois en quelques minutes. Il faut donc agir très vite.

Dans ce cas :

  • aérez immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres ;
  • arrêtez si possible les appareils à combustion ;
  • évacuez au plus vite les locaux ;
  • appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (le 114 pour les personnes malentendantes) ;
  • ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’accord d’un professionnel du chauffage ou des sapeurs pompiers.
monoxyde carbone 2

Plus d'information sur les intoxications au monoxyde de carbone le site de solidarites-sante.gouv.fr
Téléchargez des outils informatifs sur santepubliquefrance.fr
Téléchargez le communiqué de presse du gouvernement