Crash-test pédagogique pour sensibiliser les jeunes conducteurs

 
 
Crash-test pédagogique pour sensibiliser les jeunes conducteurs

Jeudi 28 avril, une action de sensibilisation de type « crash test » a été organisée dans le cadre du plan départemental d'actions de sécurité routière.
800 élèves du lycée Mermoz de Saint-Louis ont assisté à des sessions de simulation d’accident.
 

L’accidentalité routière chez les 15-24 ans

Les accidents de la route constituent la première cause de décès chez les jeunes de 15 à 24 ans et quatre victimes sur dix sont cyclomotoristes.


Dans le Haut-Rhin, au 25 avril 2022,8 personnes ont perdu la vie sur les routes depuis le 1er janvier 2022, dont 2 usagers vulnérables (1 motocycliste et 1 cycliste) et 2 jeunes âgés entre 18 et 24 ans.

Les services de l’État dans le Haut-Rhin et les partenaires locaux de la Sécurité Routière se mobilisent fortement pour favoriser la prise de conscience de leur vulnérabilité par les collégiens et lycéens, nouveaux ou futurs conducteurs.


La prévention au cœur de la politique de sécurité routière

Le jeudi 28 avril, une action de sensibilisation de type «crash test » portée conjointement par la préfecture du Haut-Rhin et la direction des services départementaux de l’Éducation nationale a été organisée en partenariat avec la ville de Saint-Louis.

800 élèves du lycée Mermoz de Saint-Louis ont assisté à des sessions de simulation d’accident, réalisées par des pilotes professionnels du risque automobile.

Des mises en scène ont permis d’étudier le choc et les conséquences d’un accident sur les usagers et le véhicule :

  • l’influence de la vitesse sur la distance d’arrêt. Les participants peuvent estimer à l’aide de cônes la distance d’arrêt d’un véhicule roulant à 30km/h, puis à 50km/h
  • la vulnérabilité du deux roues motorisés. La percussion entre un VL et un scooter mal équipé démontre la nécessité de porter les équipements de sécurité, le danger des oreillettes et du téléphone en situation de conduite.
  • le port de la ceinture de sécurité. Une collision entre deux VL met en évidence la violence du choc et la projection d’un passager ne portant pas sa ceinture de sécurité
  • les missions des services de secours. Des simulations de secours sur un mannequin et une intervention commentée des personnels de secours sont également présentées.

Par des images-chocs, l’objectif est de faire comprendre les risques encourus pour une meilleure prise de conscience des dangers et de délivrer des conseils pour circuler en sécurité en respectant les règles de bon sens et en s’équipant pour se protéger et être visible.

Le financement de ce crash-test a entièrement été pris en charge par l’État au titre du plan départemental d’actions de sécurité routière