Communiqué de presse 2021

Visite dans le Haut-Rhin de M. Markus Kerber, Secrétaire d’Etat au Ministère fédéral de l’intérieur

 
 
Communiqué de presse du 1er octobre 2021

Le Secrétaire d’État au Ministère fédéral de l’intérieur, M. Markus Kerber, s’est rendu dans le Haut-Rhin ce vendredi 1er octobre pour s’informer de l’avancement du Projet de territoire de Fessenheim.

Signé en février 2019, le projet de territoire de Fessenheim est résolument franco-allemand et figure parmi les 15 projets annexés au Traité d’Aix la Chapelle. Il vise à créer des emplois et de la valeur ajoutée dans le cadre de la reconversion économique du territoire, à améliorer la desserte du territoire et les mobilités, à faire de celui-ci un modèle de transition vers une nouvelle ère énergétique et d’innovation pour l’industrie et les énergies du futur.

Le Secrétaire d’Etat a pu se rendre sur plusieurs sites au coeur du Projet de territoire, en particulier l’île du Rhin et le parc EcoRhena, et rencontrer les élus concernés, notamment M. Gérard Hug, président de la CCPRB et maire de Biesheim et le maire de Breisach-am-Rhein.

M. Kerber s’est entretenu avec Louis Laugier, préfet du Haut Rhin et les experts travaillant sur les différents aspects du projet, et notamment sa dimension industrielle. Il a pu prendre connaissance des réflexions du consortium universitaire EUCOR sur l’innovation technologique et les nouvelles énergies.

Les parties française et allemande ont réaffirmé à cette occasion leur volonté de coopérer étroitement pour attirer les investisseurs qui amplifieront le dynamisme économique de ce territoire, à partir d’une base industrielle forte, conformément aux orientations de la coopération économique franco-allemande rappelée par le Traité d’Aix la Chapelle.

De très nombreux fonds sont mobilisés par l’ensemble des partenaires de cette ambition pour le territoire.

Les deux parties ont aussi souligné l’importance de la liaison ferroviaire Colmar Fribourg et de la connexion avec l’Euro-airport pour le développement économique du territoire, dont l’avenir s’inscrit dans le cadre plus vaste du triangle Colmar-Mulhouse-Fribourg.