Communiqué de presse 2022

Sécurité : Interdiction des manifestations de type rave-party, free party, tecknival dans le département du Haut-Rhin du vendredi 7 octobre au lundi 10 octobre à 8h00

 
 
Interdiction des manifestations de type rave-party, free party, tecknival dans le Haut-Rhin

Communiqué de presse du 6 octobre 2022

Sécurité : Interdiction des manifestations de type rave-party, free party, tecknival dans le département du Haut-Rhin du vendredi 7 octobre au lundi 10 octobre à 8h00

Suite à de nombreuses suspicions de manifestations non déclarés et d’une rave party non autorisée ces dernières semaines, Louis Laugier, préfet du Haut-Rhin a pris la décision de renouveler l’interdiction de manifestations de type rave-party, free party, tecknival sur l'ensemble du territoire du département du Haut-Rhin.

La semaine dernière, une rave party non autorisée s’est installée à Fessenheim, non loin des frontières allemandes. L’arrêté préfectoral alors en vigueur interdisant ce type de manifestation a permis la verbalisation des individus présents sur le site et la saisie du matériel sono, conjointement par les forces de sécurité françaises et allemandes.

Compte tenu des risques de troubles à l’ordre public et à la tranquillité publique que présente la tenue d’un tel rassemblement, un nouvel arrêté préfectoral en date du 6 octobre 2022 a été pris.

Aussi, l’interdiction de manifestations de type rave-party, free party ou tecknival prend effet à partir du vendredi 7 octobre jusqu’au lundi 10 octobre 2022 à 8h00 inclus dans le département du Haut-Rhin

Le préfet du Haut-Rhin rappelle que l’arrêté interdit également :

  • Le transport de matériel de sonorisation ou d’amplification susceptible d’être utilisé pour les manifestations pré-citées durant la période cité en amont.
  • La circulation des poids-lourds de plus de 3,5 tonnes de PTAC sur l’ensemble des réseaux routiers (réseau routier national et réseau routier secondaire) du département du Haut-Rhin pour les véhicules transportant du matériel susceptible d’être utilisé pour une manifestation non autorisée (sonorisation, sound system, amplificateurs, etc).

Le non-respect de ces mesures est passible de sanctions prévues par l’article R. 211-27 du code de la sécurité intérieure et peut donner lieu à la saisie du matériel pour une durée maximale de six mois, en vue de sa confiscation par le tribunal.