Visite Officielle du président de la République à Alsachimie

 
 
Visite Officielle du président de la République à Alsachimie

Lundi 17 janvier, le Président de la République Emmanuel Macron est venu dans le Haut-Rhin sur le site d’Alsachimie à Chalampé afin de saluer l’investissement de 300 millions d’euros du groupe allemand BASF sur l’usine de production haut-rhinoise.

Présente dans le bassin rhénan depuis plus de 65 ans, Alsachimie (auparavant Rhône-Poulenc, Rhodia puis Solvay) est spécialisée dans la production d’intermédiaires polyamides et nylon. Cette usine appartient au groupe allemand BASF depuis février 2020 (à hauteur de 51%). Elle se trouve sur la plateforme économique et industrielle WEurope qui regroupe 4 entreprises.

Le président de la République s’est rendu sur le site de Chalampé accompagné de Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie et de Brigitte Klinkert, ministre déléguée auprès de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, chargée de l’Insertion.

Capture2

Martin Brudermüller, PDG de BASF a accompagné le président tout au long de la visite du site, durant laquelle Emmanuel Macron a pu découvrir le chantier de la nouvelle unité de production. BASF investit plus de 300 millions d’euros dans cette unité destinée à produire de l’hexaméthylène diamine (HMD). Ce composé organique est utilisé dans la production du nylon. De cette manière, le site Alsachimie de Chalampé représenterait 65 % de la production européenne de HMD et 17 % de la production mondiale.

Cet investissement illustre le sommet Choose France, instauré en 2018 par le président de la République Emmanuel Macron, qui soutient l’attractivité économique et industrielle de la France. Le président a souligné la confiance du groupe allemand BASF en la France et plus précisément dans les compétences, le savoir-faire et l’engagement des femmes et des hommes du site de Chalampé, territoire industriel attractif.

Capture4

Après un discours du PDG de BASF, Emmanuel Macron a pris la parole face à 100 salariés du groupe en rappelant que la chimie est « la racine de l’industrie, l’industrie des industries ». Le président de la République a affirmé l’importance de la réindustrialisation du pays en développant de nouvelles industries telles que Alsachimie.

La nouvelle unité de production, dont les travaux dureront 3 ans, aura une surface de 12 000 m² et permettra la création de 500 emplois durant la totalité du chantier ainsi que 60 pérennes à terme sur le territoire haut-rhinois.

Capture3