Eckardt Schneider-Electric à Soultz, une entreprise dynamique qui se modernise avec le soutien du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires

 
 
Eckardt Schneider-Electric à Soultz, une entreprise dynamique qui se modernise

Les conséquences de la crise ont porté un coup d’arrêt à l’investissement dans de nombreuses entreprises.
Afin de relancer l’activité industrielle, une politique d’investissement volontariste soutenue par des aides financières de l’État et de la Région est mise en place par le Gouvernement dans le cadre du plan de relance.

Le programme Territoires d’industrie a pour objectif d’accompagner des projets répondant aux enjeux sociaux et économiques actuels : résilience, transition numérique, transition écologique, capital humain.

 

Par communiqué du 23 mars 2021, le gouvernement a annoncé les 18 nouveaux projets lauréats du programme Territoire d'Industrie dans le Grand Est.

L’entreprise Eckardt a été retenue lors cette vague de lauréats.

L’entreprise ECKARDT produit des positionneurs de vannes destinées aux secteurs de la chimie, pétrochimie, et autres industries. Elle produit chaque année plus de 30 000 unités sur son site de production basé à Soultz-Haut-Rhin, qui compte environ 110 salariés.

Dans le cadre du plan de relance, l’entreprise s’engage dans projet significatif de modernisation de son outil industriel : plusieurs investissements seront réalisés afin d'accélérer la transition numérique et ainsi d'optimiser l'activité, d’améliorer le gain énergétique et gagner en dépendance vis à vis des fournisseurs étrangers. L’entreprise prévoit notamment :

  • l’achat de nouvelles machines en remplacement du parc vieillissant,
  • l’installation de deux nouveaux centres d’usinage dont l’un automatique afin de gagner en capacité, en sécurité et en technique de précision
  • la réorganisation des locaux pour permettre davantage de polyvalence entre les équipes
  • le développement de la digitalisation pour la conception de pièces en interne pour la maintenance des machines

©Yoann Cotron

Ces projets visent également à augmenter le chiffre d'affaires de l’entreprise de 12% avec notamment des capacités de production plus importantes et des coûts de fabrication réduits (sous-ensembles fabriqués en interne). Ils permettront également d’optimiser la surface disponible et d'accueillir éventuellement d'autres productions du groupe Schneider-Electric.

Au 30 juin 2021, onze projets haut-rhinois ont été retenus dans ce programme et bénéficieront à ce titre du fonds de soutien à l’investissement industriel dans le territoire, dont quatre sont soutenus par la région Grand Est dans le cadre des revues régionales d’accélération.

Au total dans le département, 3,6 millions de subventions ont été accordés pour des investissements industriels s’élevant à plus de 35,6 millions d’euros.