2019

Altkirch : Signature du protocole "participation citoyenne"

 
 
Altkirch : Signature du protocole "participation citoyenne"

Le 29 juin 2019, Emmanuelle Guénot, sous-préfète d'Altkirch, a signé le protocole de "participation citoyenne" à Altkirch,

avec M. Nicolas Jander, maire de la commune et le chef d'escadron Stéphane Mottet, commandant de la compagnie de gendarmerie de l'arrondissement d'Altkirch et représentant le Colonel, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Haut-Rhin.

 

Des habitants engagés pour aider les forces de l'ordre à réduire la délinquance locale

La participation citoyenne consiste à sensibiliser les habitants de la commune en les associant à la protection de leur propre environnement. 

Ce dispositif complémentaire de lutte contre la délinquance, est basé sur le partenariat mis en place entre la gendarmerie nationale et les habitants et vise à :

- rassurer la population ;

- améliorer la réactivité de la gendarmerie contre la délinquance d'appropriation ;

accroître l'efficacité de la prévention de proximité.

Il peut se décliner par des actions telles que :

  • la surveillance des logements temporairement inhabités et le ramassage du courrier des vacanciers (opérations "tranquillités vacances"),
  • le soutien aux personnes vulnérables et plus particulièrement les aînés,
  • la vigilance accrue à l’égard des comportements et événements suspects (démarcheurs notamment),
  • l'acquisition du réflexe de signalement aux autorités compétentes de tout fait anormal tel que des véhicules paraissant procéder à des repérages, des véhicules "ventouse", des dégradations, des incivilités.

Une démarche partenariale et solidaire

Le concept est donc fondé sur la solidarité de voisinage et vise à développer un comportement de nature à mettre en échec la délinquance. Le protocole est encadré par la gendarmerie qui veille à ce que l'engagement des citoyens ne conduise pas à l'acquisition de prérogatives qui relèvent des seules forces de l'ordre.

Le protocole signé à Altkirch a reçu un avis favorable de Mme Edwige Roux-Morizot, procureure de la République de Mulhouse.

fullsizeoutput_466d