2019

Fête nationale du 14 juillet : cérémonies et décorations

 
 
Défilé du 14 juillet à Colmar

©152RI  - Bureau de la communication

Le 13 juillet 2019, le préfet du Haut-Rhin a présidé la cérémonie de la fête nationale à Colmar. Les sous-préfets de Mulhouse et de Thann-Guebwiller ont, quant à eux, présidé des cérémonies dans leurs arrondissements respectifs.

Colmar : le recueillement avant le traditionnel défilé

1) Les temps du recueillement

Le préfet du Haut-Rhin Laurent Touvet a assisté à la cérémonie quadri-confessionnelle à la place des Martyrs de la Résistance. Cet événement interreligieux a rassemblé les représentants des religions catholique, protestante, israélite et musulmane :

  • le curé-doyen Jean-Marc Bottais ;
  • le pasteur de la paroisse protestante de Colmar Catherine Fritsch ;
  • le président d’honneur du consistoire israélite du Haut-Rhin Maitre Yvan Geismar ;
  • et l’imam de la Grande mosquée de Colmar, Imad El Akramine.

2) Le défilé, temps fort pour le public

Les troupes du 152è régiment d’infanterie (152RI) ont défilé à pied avenue de la République, et la section d’honneur de la 2è compagnie du régiment a fermé la marche. Sur leurs traces, les femmes et les hommes de la gendarmerie, de la police et du service départemental d’incendie et de secours ont défilé dans des camions de l’armée, des camions de pompiers, des motocyclettes de la gendarmerie et

   

autres blindés militaires. Un orchestre a entonné le chant militaire « La Galette » pour rythmer la parade au son des flûtes et des tambours.

3) Remise de décoration par le colonel Le Blond, commandant le groupement de gendarmerie du Haut-Rhin :

Après ce défilé annuel, des décorations ont été remises par le colonel Le Blond, dont notamment :

  • la croix de chevalier de la Légion d’honneur au lieutenant-colonel Maitrot ;
  • la médaille de chevalier dans l’Ordre national du Mérite au major Le Gallo ;
  • la médaille militaire au caporal-chef Caron.

Mulhouse : pompiers et gendarmes mis à l’honneur pour leur bravoure

Défilé 14 juillet Mulhouse

©Catherine Kohler - Ville de Mulhouse

Défilé 14 juillet Mulhouse

©Catherine Kohler - Ville de Mulhouse

1) Défilé sur l’allée Nathan Katz

Samedi 13 juillet, c’est devant la Filature que le sous-préfet de Mulhouse Jean-Noël Chavanne a présidé la célébration de la Révolution française. Des jeunes de la préparation aux missions de la gendarmerie, une délégation de cadre du régiment de marche du Tchad (RMT) basé à Meyenheim, des jeunes sapeurs-pompiers, la garde au drapeau des sapeurs-pompiers et les porte-drapeaux ont pris part à la prise d’arme et au défilé sur l’allée Nathan Katz au son de l’Orphéon municipal et des Trompettes de Mulhouse.

2) La République, gage de liberté

Michelle Lutz, maire de Mulhouse, a rappelé le rôle de cette journée si riche en histoire : « La République est la condition obligée de la liberté de chacun. La liberté ne peut exister sans République. »

La première magistrate a rappelé les attentats du 14 juillet 2016 à Nice et du 11 décembre 2018 à Strasbourg, puis a évoqué la grandeur de notre République face aux attaques terroristes : «  Maintes fois attaquée, notre unité républicaine n’a jamais failli. »

3) Remise de décoration

Le sous-préfet de Mulhouse, la maire de Mulhouse et le chef de corps des sapeurs-pompiers ont remis des décorations :

  • une médaille militaire et deux médailles de la Défense nationale à quatre gendarmes ;
  • deux médailles d’or, trois médailles d’argent et quatre médailles de bronze à neuf sapeurs pompiers.

Vieux-Thann : dernière cérémonie du 14 juillet pour le sous-préfet

La Fête nationale du 14 juillet a été célébrée dans la cité des ménétriers, par le sous-préfet de Thann-Guebwiller Daniel Mérignargues. Sur le point de partir en retraite, ce fut son dernier 14 juillet en tant que sous-préfet.

Promotion des valeurs républicaines

Les spectateurs étaient nombreux pour participer à cette cérémonie qui a débuté par deux discours du conseiller municipal René Gerber et du maire Daniel Neff. Le maire Daniel Neff est revenu sur l’histoire de la prise de la Bastille et sur les valeurs républicaines toujours en vigueur grâce à la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen.

  • Le sous-préfet a déposé une gerbe devant le monument aux morts et a remis des décorations, conjointement avec le maire. La Marseillaise a conclu la cérémonie précédée des différentes sonneries d’usage.