2019

Le Réseau APA : une chaîne de solidarité saluée par le Préfet

 
 
Le Réseau APA : une chaîne de solidarité saluée par le Préfet

Lors de l’épisode de canicule de juillet 2019, Météo France avait annoncé que le jeudi 25 juillet 2019 serait la journée la plus chaude, avec des températures atteignant jusqu’à 41°C.
A 16h, Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin, s’est rendu au centre d’appel de l’ association pour l'accompagnement et le maintien à domicile (APAMAD) de Colmar afin d’échanger avec les bénévoles en place et vérifier l’organisation du dispositif.

 

Dès le déclenchement du niveau 3 « Alerte Canicule » par le préfet du Haut-Rhin le mardi 23 juillet 2019, l’APAMAD de Colmar a organisé une plateforme téléphonique et plus de 2 000 aînés sont contactés très régulièrement par les 68 volontaires bénévoles de l’association.

HypoNa_InfoG2_24_05_2019-min

Les associations du Réseau APA, soit 4 700 salariés, veillent sur les aînés haut-rhinois, afin que les épisodes de fortes chaleurs soient surmontés avec plus de confort. Le Réseau APA est en effet référent pour les villes de Colmar et Mulhouse et contacte ainsi toutes les personnes qui se sont inscrites sur les listes canicule.

IMG_0535_a

Le registre municipal des personnes vulnérables

Depuis la loi du 30 juin 2004, un plan d’alerte et d’urgence est mis en place dans chaque département. Celui-ci a pour objectif de s’assurer du bien-être des personnes vulnérables isolées à leur domicile, par une vigilance accrue dans certaines situations exceptionnelles.

canicule-tw-12

Toutes personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, sont incitées à s’inscrire sur la liste de la mairie afin de recevoir de l’aide de bénévole, conseils et assistance, notamment pendant une vague de chaleur.

canicule-tw-10_0

En cas de risques particuliers tels que la canicule ou le grand froid et lorsque le préfet déclenche le plan d’urgence, un service spécifique est alors déployé auprès des personnes inscrites sur ce fichier.

L’appel téléphonique

Cette opération de veille rapprochée permet de s’assurer que l’épisode de canicule est surmonté sans difficulté particulière.

Dans la majorité des situations, la personne se porte bien et est contente que l’on se soucie d’elle. Si la personne ne se sent pas bien, une intervention à domicile est mise en place.

Concrètement l’appel téléphonique se décompose en 5 questions. L’ensemble des réponses, ainsi que le ressenti de l’appelant, permettent alors de qualifier la situation de la personne fragile.

IMG_0491-min
IMG_0475-min
IMG_0473-min

Quand les personnes âgées ne répondent pas au téléphone, les appelants cherchent à joindre la famille pour s’assurer que tout va bien.

Une véritable chaîne de solidarité

Accueilli par Monsieur Pierre Kammerer, directeur général du Réseau, le préfet a rencontré l'ensemble des personnes de l'équipe de l'association APAMAD de Colmar. Il a ainsi pu prendre la mesure de l'engagement citoyen des 4 700 salariés du réseau, renforcés par une équipe de 68 personnes qui se sont portées volontaires pour aider.

canicule 2-min

Le préfet, entouré par M. Pierre Kammerer, directeur-général du réseau, Mme Catherine Breysach, responsable du bénévolat et Mme Maeva Arnould, chargée de sécurité.

IMG_0464-min
IMG_0471-min
IMG_0495-min
IMG_0506-min

Le préfet a ensuite pris la place d'un bénévole le temps d'un appel.

IMG_0508-min

Après la présentation de la procédure et l'explication des consignes, le préfet a alors appelé une personne âgée et l'a interrogé sur sa situation :

- "Comment vous sentez-vous ?"

- "Avez-vous aéré votre logement ?"

- "Avez-vous bu ?"

- "Avez-vous mangé ?"

- "Êtes vous entouré ?"

IMG_8585-min

Les réponses ainsi obtenues ont permis de vérifier que la personne ne rencontre pas de difficulté particulière et se porte bien.

Retrouvez la vidéo de cet l'appel téléphonique

Crédits photos : Réseau APA

Préfecture du Haut-Rhin