2019

Le comité local d'aide aux victimes (CLAV)

 
 
Le comité local d'aide aux victimes (CLAV)

Le vendredi 18 janvier 2019, en préfecture, s'est tenue la réunion d'installation du comité local d'aide aux victimes (CLAV) du Haut-Rhin.
 

Les CLAV sont institués par le décret n° 2016/1056 modifié et leurs conditions de création et de fonctionnement ont été précisées par la circulaire du 22 mai 2018 .

Co-présidé par Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin et Catherine Sorita-Minard, procureure de la République près le Tribunal de Grande Instance de Colmar, le CLAV prend le relais dès la fin de la période de crise.

Il intervient pour les victimes de tout type d'événement (catastrophes naturelles, accidents collectifs, accidents de la sécurité routière, actes de terrorisme, crimes sériels, infractions pénales) et est chargé de l'adaptation du dispositif d'accueil, d'information et d’accompagnement des victimes dans la durée, en lien avec le ministère de la Justice et la délégation interministérielle à l’aide aux victimes.

Dans le Haut-Rhin, le comité local d’aide aux victimes (CLAV) associe les services de l’État concernés (justice, police, gendarmerie, DDCSPP , ARS, DDFIP , etc.), le conseil départemental, les collectivités territoriales via l’association des maires du Haut-Rhin, les acteurs associatifs (notamment ESPOIR et APPUIS), Pôle Emploi, l’ONAC, la CPAM, la MSAMutualité sociale agricole et la CAF.

CLAV 68

Cette réunion a permis de lancer les travaux qui seront menés sous l’égide de ce comité, à savoir :

  • l’adoption d’un schéma départemental de l’aide aux victimes ;
  • l’amélioration, à court et moyen termes, de certains mécanismes de prise en charge des victimes.

Le numéro national d’aide aux victimes

116006

Le numéro d’appel national dédié aux victimes, le116006 (depuis l'étranger 00 33 1 80 52 33 76), 7 jours sur 7.

Il assure une écoute anonyme et confidentielle aux victimes. Il a pour objectif de libérer la parole et d'identifier les besoins, afin de proposer une mise en relation avec les associations d'aide aux victimes et/ou tout service partenaire susceptible d'y répondre.

Par courriel : victimes@france-victimes.fr