2019

Les 20 ans de la pesée embarquée de la communauté de communes Sud Alsace Largue

 
 
Les 20 ans de la pesée embarquée de la communauté de communes Sud Alsace Largue

Le 19 septembre s’est tenu à Dannemarie, une journée de d’échanges, de conférences et de débats à l’occasion des vingt ans de la mise en place du système de pesée embarquée pour la collecte des déchets.

Madame Emmanuelle Guénot, sous-préfète d’Altkirch a participé à cette journée qui fait suite à une série d’actions, de visites et d’animations débuté depuis le milieu de l’été.

 
Capture00
20190919_094248

D’excellents résultats : un exemple à suivre

La communauté de communes Sud Alsace - Largue (CCSAL) a affiché ses performances .

  • Elle produit 64 kg d’ordures ménagères par an et par habitant (contre 132 kg pour la moyenne nationale)
  • Par ailleurs, la CCSAL vient d’être élue par l’association Zéro waste France numéro un des intercommunalités de France les moins productrices de déchets
Capture2
Capture

Un succès qui revient à la population

La pesée embarquée est une des formes de redevance incitative, qui repose donc sur le principe du pollueur payeur : ceux qui font l’effort de trier leurs déchets doivent en être récompensés sur le plan financier.

Capture1

Dès lors, depuis 20 ans, le geste du tri est ancré dans les mentalités des habitants. Trier ses ordures, papiers, cartons et autres bouteilles plastiques fait désormais partie du quotidien pour la population du secteur. 

20190919_094516

Les habitants de la communauté de communes du Sud Alsace-Largues ont totalement adhéré au processus et contribuent largement au succès du dispositif.

Qu'est ce que la pesée embarquée

A la différence de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, la redevance incitative est assise non plus sur la valeur foncière du logement mais sur le poids et/ou le volume de déchets présentés par chacun.

L’incitativité citoyenne demande à ce que chaque ménage dispose d’une facture relevant les chiffres précis enregistrés lors de chaque collecte dans chaque foyer. Cette facture fluctue donc en fonction du nombre de levées et du nombre de kilos de déchets non triés déposés dans le bac à puces.

Capture0

En Alsace, 19 collectivités sur 40 ont opté pour une tarification incitative.