Protocole sanitaire dans les établissements scolaires

 
 
Protocole sanitaire dans les établissements scolaires

La reprise scolaire a répondu à trois impératifs : la sécurité sanitaire avant tout, la reprise des activités professionnelles et l’accompagnement des enfants en difficulté. Elle s'est effectuée dans le respect du protocole sanitaire pour garantir la sécurité des élèves et des personnels.
 

Depuis le 22 juin, l'école et le collège sont redevenus obligatoires.

Les directeurs d'école et les chefs d'établissement restent à disposition des familles pour toute question complémentaire ou difficulté.
 
Le 10 juillet, le ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse, Jean-Michel Blanquer, a publié des recommandations aux établissements scolaires concernant les modalités pratiques de la rentrée de septembre. Les règles sanitaires essentielles devront être respectées, notamment les gestes barrière, l’hygiène des mains, le nettoyage et l’aération des locaux, ainsi que « le port du masque pour les adultes et les élèves de orsque les règles de distanciation ne peuvent être respectées dans les espaces clos ainsi que dans les transports scolaires ».

Le ministre a également précisé que « dans l’hypothèse où la situation sanitaire exigerait des mesures plus strictes, du fait d’une circulation active du virus sur tout ou partie du territoire national, un plan de continuité pédagogique sera mis en place pour assurer l’enseignement à distance ».

Consultez le protocole sanitaire pour l'année scolaire 2020-2021 du ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports :

> Protocole_ecoles_novembre - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,11 Mb


La scolarité durant le confinement à compter du 30 octobre

Le 28 octobre 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble le territoire métropolitain.

Le 24 novembre le président de la République a annoncé une allègement du confinement du 28 novembre au 15 décembre.

Le confinement au printemps a accru le risque de décrochage scolaire des enfants, notamment les plus défavorisés.

Les bénéfices éducatifs et sociaux sont très supérieurs aux risques de contamination en milieu scolaire.

L'Éducation nationale doit continuer à fonctionner ainsi que le secteur périscolaire.

Le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports a précisé le 29 octobre 2020 les conditions de mise en œuvre des nouvelles mesures applicables dans le cadre du confinement. Ces mesures sont déclinées par le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Dans le cadre du confinement national à compter du 30 octobre 2020, le protocole sanitaire est adapté et renforcé pour assurer la protection de tous.

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans.

Un protocole sanitaire est mis en place dès la rentrée du 2 novembre :

  • Port du masque obligatoire pour tous les personnels et tous les élèves du CP à la terminale
  • Limitation du brassage des élèves : accueil, récréation, restauration
  • Nettoyage et désinfection des locaux et du matériel renforcés
  • Aération et ventilation des classes
  • Distanciation physique maintenue
  • Application des gestes barrières

La prise en charge périscolaire (garderies, centres aérés) est également maintenue tout comme les structures d’accueil spécialisées pour les enfants en difficulté physique ou psychique notamment les instituts médico-éducatifs.

Les accueils de loisirs périscolaires pourront être organisés, y compris le mercredi, sur tout le territoire et accueillir les mineurs dans le respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires et du protocole sanitaire applicable à ces structures qui sera renforcé.

Consultez le protocole sanitaire relatif aux accueils de loisirs périscolaires du 16 novembre 2020

> 20111116_protocole sanitaire relatif aux accueils de loisirs périscolaires - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,40 Mb

Les formations et concours font aussi l’objet de dérogation.

Concernant l’enseignement supérieur, l’ensemble des cours magistraux et travaux dirigés restent en distanciel sauf exception pour certains travaux pratiques.

L’accès aux bibliothèques universitaires est possible.

Les restaurants universitaires ne pourront que faire de la vente à emporter.

Les examens et concours pourront se tenir, avec un protocole renforcé.


Le port du masque dans les écoles et les établissements scolaires

Pour les adultes : encadrement, personnel administratif, enseignants, responsables légaux des élèves, le masque est obligatoire, quel que soit le niveau, y compris dans les espaces extérieurs de l’établissement (cour de récréation…).

Pour les élèves à partir de 6 ans (élémentaires, collégiens et lycéens) : port du masque obligatoire, y compris dans les espaces extérieurs de l’établissement.

Pour les élèves de moins de 6 ans (en écoles maternelles) : port du masque déconseillé, conformément aux recommandations de l’OMS.

Cas particuliers

  • Dans les espaces de restauration scolaire : en place assise, pas de masque mais on veille autant que possible au respect de la distanciation physique et à éviter les brassages de groupes d’élèves ;
  • dans la pratique sportive : sous le contrôle des professeurs d’EPS, pas de masque mais on veille à la distanciation physique ;
  • en internat : pas de masque pour dormir. Les lits sont espacés de plus d’1 mètre ;
  • en cas de pathologie particulière et sur avis du médecin traitant, un élève peut être dispensé de port du masque ;
  • pour les familles les plus précaires : des masques ont été attribués par les services sociaux compétents. L’établissement peut également en fournir si un élève en situation de précarité n’en dispose pas.

Soutenir les familles fragilisées par la crise

Le Gouvernement s’est engagé à soutenir les familles fragilisées par la crise sanitaire :

  • la prime de rentrée scolaire a été revalorisée de 100 € ;
  • la prime d’internat a été revalorisée de 64% ;
  • les fonds sociaux ont été pérennisés et revalorisés de 2% pour soutenir ces familles : 777 M€ seront consacrés à des bourses pour les collégiens et lycéens (434 000 élèves ont été concernés l’an dernier).
 
 

Retrouvez toutes les informations sur le   site du ministère du l'éducation nationale et de la jeunesse  et sur le site de l'académie de Strasbourg

Assurer la sécurité des élèves et des personnels

Les mesures barrières doivent être appliquées en permanence. Ce sont les mesures de prévention individuelles les plus efficaces contre la propagation du virus.

La règle de distanciation physique, dont le principe est le respect d’une distance minimale d’un mètre entre chaque personne, permet d’éviter les contaminations de personne à personne. Cette règle ne doit pas empêcher l’accueil de la totalité des élèves. Elle doit néanmoins être respectée autant que possible dans les espaces intérieurs.

Le nettoyage et la désinfection des locaux et des équipements sont essentiels dans la lutte contre la propagation du virus. Il revient à la collectivité locale de les organiser avec l’établissement.

Affiches utiles à télécharger

> affiche_-_gestes_barrieres_pour_les_enfants_0 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,22 Mb

> affiche_-_noublie_pas_de_te_laver_les_mains - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

> affiche_-_grands_principes_du_nettoyage - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

> Affiche - recommandations aux professeurs en école maternelle - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

> affiche_-_recommandations_aux_professeurs_en_ecole_elementaire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

> affiche_-_recommandations_aux_professeurs_en_college_et_lycee - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb