Communiqué de presse 2021

Premier comité de pilotage de suivi du plan de protection de la nappe d’Alsace

 
 
Communiqué de presse du 30 avril 2021
 

La ministre de la transition écologique, Madame Pompili, a annoncé, le 18 janvier 2021, le confinement du site de Stocamine sans déstockage complémentaire et a décidé de dédier une enveloppe de 50 millions d’euros sur 5 ans pour la protection de la nappe d’Alsace. Cette enveloppe doit permettre de mettre en sécurité plusieurs anciens sites industriels situés au-dessus de la nappe d’Alsace afin de limiter sa contamination par les infiltrations issues de la surface.

Une part importante de cette enveloppe sera consacrée à l’excavation des 750 tonnes de lindane du site à responsable défaillant PCUK à Wintzenheim.

Au-delà de ce site, deux autres sites à responsables défaillants ayant un impact avéré sur la qualité des eaux souterraines Munch-Gulden à Wingen-sur-Moder et ABT à Richwiller, sont intégrés à ce plan de protection de la nappe d’Alsace.

Ces travaux permettent de compléter les actions de surveillance réalisées sur ces sites depuis plusieurs années. L’inspection des installations classées de la DREAL Grand Est assurera l’encadrement ainsi que le suivi de ces travaux.

Afin d’associer les parlementaires, les élus locaux et les associations de protection de l’environnement à cette démarche,le préfet du Haut-Rhin, Louis Laugier, a réuni le 30 avril 2021 en visioconférence le premier comité de pilotage de suivi du plan de protection de la nappe d’Alsace.

Il a permis de partager et de suivre les différentes actions qui seront menées par l’État, notamment par la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) et par son opérateur l’agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), et d’initier une dynamique de concertation locale.