Emploi

 
 
Emploi

Retrouver toutes les informations pour travailler en France.

Les ressortissants ukrainiens sont autorisés à travailler en France dès l’obtention de leur autorisation provisoire de séjour, sous réserve des règles de la profession choisie. Il est possible de bénéficier d’un accompagnement par le service public de l’emploi pour la recherche d’emploi.

Plus de renseignements sur le site de Pôle emploi : https://www.pole-emploi.fr

 

> Flyer Pole emploi en Ukrainien - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,07 Mb

> fiche info DE Ukrainiens - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,58 Mb

Vous souhaitez exercer une activité professionnelle en France ? https://deplacesukrainiens.pole-emploi.fr/ 

> Flyer A5 - Vous souhaitez exercer une activité professionnelle en F_UKR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,56 Mb

> Flyer A5 - Vous souhaitez exercer une activité professionnelle en F_VF - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,48 Mb

DROIT DU TRAVAIL

Le droit du travail français vous protège en tant que travailleur.

Vous devez en règle générale :

- disposer d’un contrat de travail qui, à votre demande, peut être traduit dans votre langue, et de bulletins de salaire ;

- votre employeur doit payer des cotisations, qui vous ouvrent des droits à la protection sociale.

La durée légale du travail est de 35 heures par semaine (maximum 10 heures par jour) mais il est possible d’effectuer des heures supplémentaires dans des conditions légales, que le contrat de travail doit préciser.

Vous avez droit à des congés hebdomadaires, annuels et exceptionnels.

Votre salaire doit être égal à celui des travailleurs français, soit au moins 10,57€/heure, voire plus dans certains secteurs d’activité.

Pour plus d’infos RDV sur :
https://refugies.info/advanced-search?langue=uk&tag=trouver%20un%20travail

Si vos conditions de travail, de rémunération ou d’hébergement ne sont pas conformes à ces obligations, vous pouvez signaler votre situation : aux forces de l’ordre (police, gendarmerie), aux services de contrôle (inspection du travail, mutualité sociale agricole…), aux syndicats, aux associations d’accompagnement des réfugiés et de lutte contre l’exploitation.

Vous pouvez également vous rendre sur le site :
https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/contacts/signaler-une-exploitation-par-le-travail